objet vendu

Alessandro Grevenbroeck (né Au XVIIè Mort à Padoue) Paysage Maritime Animé à la tombée du jour vers 1700

Alessandro Grevenbroeck (né Au XVIIè  Mort à Padoue) Paysage Maritime Animé à la tombée du jour vers 1700
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Alessandro Grevenbroeck (né Au XVIIè Mort à Padoue) Paysage Maritime Animé à la tombée du jour vers 1700"
Alessandro Grevenbroeck (né au XVIIè mort à Padoue) Paysage maritime à la tombée du jour, vers 1700

Toile de 95 cm par 57 cm
Cadre ancien de 103 cm par 65 cm

Cette belle marine est richement composée de nombreuses scènes. Elle est animée d'une kyrielle de personnages, pêcheurs, ouvriers d'un chantier naval, promeneurs...
On y touve également des îlots coiffés de tours imaginaires que le peintre affectionne tout particulièrement et ce grand navire au milieu de la toile, lui aussi très souvent observé dans l'ensemble de l'oeuvre du peintre.

Alessandro Grevenbroeck (né au XVIIè mort à Padoue)

Né vers la fin du XVIIe siècle, probablement à Milan, Alessandro a eu sa première formation artistique à l'école de Giovanni Grevenbroeck, très certainement son père, appelé il Solfarolo (Pays-Bas, vers 1650 - Milan, 1699). La collaboration artistique entre Alessandro et son père Giovanni a été constatée par la signature des deux sur un tableau représentant Porto di mare au coucher du soleil. De 1717 à 1720, Alexandre reçoit des missions de l'ambassadeur de Russie Beklemišev au nom de Pierre Ier le Grand. Parmi les œuvres historiques les plus importantes créées par l'artiste et envoyées en Russie sont la bataille de Poltava, qui a été détruite dans l'incendie du pavillon de l'Ermitage à Peterhof (1808) et la bataille navale de Gangut (musée de Peterhof, palais de Monplaisir , inv. n ° 455). L'intérêt pour le peintre de la part du gouvernement russe conduit à une invitation officielle d'Alexandre à se déplacer en Russie pour entrer au service de Sa Majesté Impériale pour peindre des batailles navales terrestres et des vues de ports; malgré l'initiation de contacts et la rédaction d'un véritable contrat préliminaire avec l'artiste, les données d'archives confirment que le voyage et son séjour n'ont jamais eu lieu. Au contraire, de nombreuses toiles dédicacées avec une mention Venise ou Padoue et d'une date d'exécution (1717 et 1748), montrent qu'il est resté dans les environs de la Sérénissime. La renommée liée à l'architecte paysagiste est d'ailleurs confirmée par rapport aux données relatives au loyer payé par ce dernier à Venise en 1745 (Provveditori alle Pompe), ce qui montre qu'Alessandro a un niveau de revenu décent, ce qui nous conduit à penser que l'Artiste connait un réel succès de son vivant.

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Tableaux marine

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter