Jean Baptiste Martin Des Batailles (1659, 1735) l'Armée De Louis XIV Aux Portes d'Une Ville flag

Jean Baptiste Martin Des Batailles (1659, 1735) l'Armée De Louis XIV Aux Portes d'Une Ville
Agrandir les 8 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Jean Baptiste Martin Des Batailles (1659, 1735) l'Armée De Louis XIV Aux Portes d'Une Ville"
Jean Baptiste Martin des batailles (1659, 1735) L'armée de Louis XIV aux portes d'une ville des Flandres

Toile anciennement rentoilée de 93 cm par 74 cm
Cadre ancien de 108 cm par 88 cm

Cette superbe toile très bien encadrée représente très certainement une scène de la guerre de la ligue d'Augsbourg (1688, 1697)
On y voit le campement de l'armée française sur une colline surplombant une cité fortifiée de laquelle sort une armée de soldats qu'un soldat du campement semble montrer du doigt. Deux prisonniers sont amenés pendant que les gradés sur leurs montures discutent, ce qui est également le cas, avec fougue, de deux chiens au premier plan.
Cette œuvre nous propose un grand nombre de personnages exécutés dans les moindres détails des costumes bien évidemment mais également des expressions des visages, des regards, le tout baigné dans une très belle lumière. Les chevaux sont également remarquables et là aussi avec des postures et des expressions variées et soignées. Superbe.


Jean-Baptiste Martin, surnommé «Martin des batailles» ou encore «Martin des Gobelins», est un peintre français né en 1659 à Paris où il est mort en 1735.
Peintre du roi et directeur de la manufacture des Gobelins, il est spécialisé dans les scènes de bataille.
Il étudie auprès de mathématicien Philippe de La Hyre, puis ensuite l'art des fortifications. A ce titre il est envoyé comme dessinateur auprès de Vauban qui va ensuite le recommander à Louis XIV qui lui attribue une pension.
On lui demande de collaborer avec Adam François van der Meulen en tant que premier peintre des conquêtes du roi. Après la mort de Van der Meulen en 1690, il est jugé digne de lui succéder.
Il suit donc les batailles du roi à partir de 1688 et accompagne notamment le Dauphin sur les champs de bataille en 1688 et 1689 puis Louis XIV au siège de Mons en 1691 et de Namur en 1692...
Le roi le nomme directeur de la manufacture royale des Gobelins, il peint alors la plus grande partie des peintures décoratives de Versailles et de nombreuses résidences royales comme Marly par exemple.
Jean Baptiste Martin a réalisé un nombre considérable d' œuvres, notamment de grandes décorations murales dans les quatre réfectoires des Invalides, retraçant les conquêtes de Louis XIV en Hollande.
Le duc Léopold de Lorraine fait appel à lui. Il réorganise alors la manufacture de tapisserie de Nancy et réalise une série de vingt peintures consacrée à Charles V pour la galerie du château de Lunéville.
Son frère Pierre Denis Martin (1663, 1742) dit «Martin le jeune» est lui aussi un peintre, élève de van der Meulen, qui s'est spécialisé dans la représentation de châteaux royaux. Le fils de Jean-Baptiste, Jean-Baptiste II appelé aussi «Jean-Baptiste le jeune» ou «Martin le fils», est lui aussi peintre et graveur, collaborateur de son père et de son oncle.
Prix : 10800 €
Artiste : Jean Baptiste Martin Des Batailles (1659, 1735)
Epoque : 17ème siècle
Style : Louis XIV - Régence
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 93 cm, 108 cm avec le cadre
Largeur : 74 cm, 88 cm avec le cadre

Référence (ID) : 771422
CONTACTER L'ANTIQUAIRE

"Galerie PhC" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Scènes De Genre, Louis XIV - Régence"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter