Victor Vignon Huile Sur Toile Soleil Couchant Sur Le Chevet De Notre-dame Vers 1880-1890 flag


Description de l'antiquité :

"Victor Vignon Huile Sur Toile Soleil Couchant Sur Le Chevet De Notre-dame Vers 1880-1890"
Victor Vignon huile sur toile Soleil Couchant sur Le Chevet de Notre-Dame vers 1880-1890.

A un moment ou le drame de l’incendie de Notre-Dame est à n nouveau d’actualité, nous vous proposons de découvrir ce magnifique tableau d’un des Petits-Maîtres du groupe Impressionnistes. Victor Vignon a appris, a exposé, côtoyé et s’est lié d’amitié avec les plus grands peintres de la fin du XIXème siècle.

Notre tableau montre une vue de Paris au soleil couchant avec au fond Le Chevet de Notre-Dame et dans l’avant-scène les Quais de Seine. La palette de bleus, les couleurs d’un début de coucher de soleil avec ses roses-oranges et ce très beau ciel, sont un régal pour les yeux.

Huile sur toile Vue de Paris, Soleil Couchant sur le Chevet de Notre-Dame vue des Quais de Seine signée en bas à gauche par Victor Vignon vers 1880-1890.

Dimensions sans cadre : Hauteur 33 cm - Longueur 46 cm.
Dimensions avec cadre : Hauteur 52 cm - Longueur 65 cm.

Notre tableau est en très bon état de conservation, il est proposé sur sa toile et dans son cadre d’origine, un nettoyage professionnel vient d’être réalisé.

Le Chevet de Notre-Dame.
Le Chevet est constitué par un demi-cercle situé dans la partie la plus à l’est de la cathédrale. Il correspond à l’abside de l’intérieur de l’édifice, entourée du rond-point du déambulatoire et des chapelles absidiales.
Le chevet est la partie la plus ancienne du sanctuaire. Il fut bâti durant la première phase de construction, de 1163 à 1180.

Biographie :

Victor Vignon 1847-1909 :

Peintre paysagiste et graveur français, il appartient au groupe des Impressionnistes.

Élève de Camille Corot, il est aussi conseillé par Adolphe-Félix Cals.
Vers 1878-1880, on le retrouve à Auvers-sur-Oise en compagnie de Camille Pissaro, Armand Guillaumin et Paul Cézanne, où il peint des sujets identiques aux leurs: Chemin de Chaponval (1881), La Côte Saint-Nicolas à Auvers (1882), Masures à Auvers (1883).
Il s'installe ensuite à Nesles-la-Vallée à Eragny et l’Isle-Adam comme Corot.
Vignon est très lié avec Théo et Vincent van Gogh, le docteur Paul Gachet, et le pâtissier-écrivain-peintre Eugène Murer qui lui achète quatre tableaux: Soleil couchant orageux, effet d'automne, Femme à la chèvre, matin d'hiver, Les Peupliers d'or, matin sauvage et Le Dégel. Il est également ami de Frédréric Samuel Cordey et Auguste Renoir.

Victor Vignon fût très apprécié des collectionneurs, mais critiqué par les éditorialistes d’Art de l’époque.

Il participe à la sixième exposition des impressionnistes, 2 avril au 1er mai 1881 qui se tint au 35 boulevard des Capucines à Paris. Les autres participants sont Mary Cassatt, Degas, Forain, Gauguin, Guillaumin, Berthe Morisot, Pissarro, Raffaelli, Rouart, Tillot, Vidal, et Zandomeneghi.

En 1886, Victor Vignon participe à la huitième et dernière exposition des peintres Impressionnistes qui se déroule à la Maison Dorée, aujourd'hui au 20, boulevard des Italiens à Paris. Auguste Renoir n'y participe pas, y ayant renoncé comme d'autres. Outre Vignon, sont présents: Marie Bracquemond, Mary Cassatt, Edgar Degas, Jean-Louis Forain, Paul Gauguin, Armand Guillaumin, Berthe Morisot, Camille Pissaro, Lucien Pissaro, Odile Redon, Henri Rouart, Emile Schuffenecker, Georges Seurat qui y expose la Grande Jatte, Paul Signac, Charles Tillot, Federico Zandomeneghi.

Victor Vignon n'a pas connu le succès des autres impressionnistes. En 1900, c'est grâce au Docteur Viau que l'un de ses tableaux figure à l’Exposition Universelle de 1900. Auguste Renoir conseille à Durand-Ruel de choisir parmi ses petits formats. En 1910, la fille de Berthe Morisot Julie Manet-Rouart, obtient de Renoir une toile pour la vente organisée en faveur de la veuve de Victor Vignon.
Parmi les grands collectionneurs possédant des œuvres de Victor Vignon, on compte Georges Viau dont la collection sera dispersée en 1907 et 1909; Stumpf dont la dispersion des collections en 1906 fera apparaître une quinzaine de toiles de l'artiste ; Roger Marx qui possédait trois tableaux de Victor Vignon dans sa collection dont on ignore les dates d'achat. Maxime Maufra lui achetait une toile en 1903, La Rivière. Le Comte Doria possédait vingt-deux de ses toiles qui furent dispersées en 1899. Les Marchands notamment les Bernheim organisaient une rétrospective de ses œuvres en 1894.

Musées :

En Allemagne
Sarrebruck, musée de la Sarre.

Au Danemark
Copenhague, Ny Carlsberg Glyptotek : La Côte Saint-Nicolas à Auvers 1883, huile sur toile.

En France :

Aix-les-Bains, musée Faure :
La Route de la Falaise;
Paysanne aux champs;
Les Usines de Nanterre, huile sur toile.

Bayonne, musée Bonnat-Helleu : Le Hameau de Valhermé, 1880, huile sur toile, 54×65cm.

Le Havre, musée d’art moderne André-Malraux : Pommes et pichet.

Paris, musée d’Orsay :
Chemin des Frileuses à Evecquemont, 1885, huile sur toile, 46×65cm;
Paysage à Auvers-sur-Oise, maisons dans le vallon, vers 1880, huile sur toile, 33,5×41,5cm.

Reims, musée des beaux-arts.

En Suisse :

Kunsthalle de Brême.
Prix : 7500 €
Artiste : Victor Vignon
Epoque : 19ème siècle
Style : Autre style
Etat : Notre tableau est en très bon état de conservation, il est proposé sur sa toile et dans son cadre d’origine, un nettoyage professionnel vient d’être réalisé.

Matière : Huile sur toile
Longueur : 46
Hauteur : 33

Référence (ID) : 768640
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"MLD Antiquités" Voir plus d'objets de cet antiquaire

824567-main-613c51c817f91.jpg
756530-main-606ec538b6ccc.jpg
722888-main-601d5a89c6de4.jpg
754477-main-606984d703c4d.jpg
768640-main-608d1e876dfb4.jpg
line

"Tableaux Paysages, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
MLD Antiquités
Mobilier, tableaux, objets d'Art et lustres des XVIIIeme et XIXeme siecle
Victor Vignon Huile Sur Toile Soleil Couchant Sur Le Chevet De Notre-dame Vers 1880-1890
768640-main-608d1e876dfb4.jpg
33 (0)1.40.10.83.63
33 (0)6.07.57.42.55 ou 33 (0)6.42.88.18.83


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form