Saint Jérôme Pénitent, Atelier De Jacopo Negretti, Palma Le Jeune (Venise 1544 - 1628) flag


Description de l'antiquité :

"Saint Jérôme Pénitent, Atelier De Jacopo Negretti, Palma Le Jeune (Venise 1544 - 1628)"
Ecole vénitienne de la fin du XVIe siècle - Atelier de Jacopo Negretti, dit Palma le Jeune (Venise 1544 - 1628)
Saint Jérôme pénitent traduit la Bible en latin

Huiles sur toile, 81 x 107 cm.
Dans le cadre 91 x 117 cm.

Détails complets de l'œuvre:https://www.antichitacastelbarco.it/it/prodotto/jacopo-negretti--detto-palma-il-giovane--san-girolamo

Ce superbe tableau nous offre une représentation intense de saint Jérôme, docteur de l'Église qui vécut entre le IVe et le Ve siècle, selon l'iconographie typique qui le voit comme un ermite dédié à la traduction de la Bible du grec au latin.

C'est une œuvre d'une qualité remarquable pour sa clarté illustrative, son raffinement pictural et sa sensibilité chromatique, témoignages de la Renaissance vénitienne mature, peinte dans la région vénitienne vers la fin du XVIe siècle.

Le tableau est sans aucun doute redevable aux modèles créés par Jacopo Negretti dit Palma il Giovane (Venise 1548-1628), qui a abordé à plusieurs reprises le sujet avec de multiples méthodes illustratives. La qualité de l'exécution et le fait qu'il n'y ait pas d'images strictement similaires suggèrent que la toile devrait être incluse dans le catalogue très complexe des œuvres réalisées par l'atelier, vraisemblablement sous la supervision du maître lui-même.

La figure de San Girolamo revient fréquemment dans les peintures du peintre vénitien, dont beaucoup ont été perdues, mais dont des traces subsistent dans les sources littéraires; en particulier, nous pouvons trouver des points forts de contact avec le San Girolamo aujourd'hui conservé dans le musée Pouchkine, créé par Palma le Jeune en 1594 spécifiquement pour le duc d'Urbino Francesco Maria della Rovere, et considéré parmi les meilleures œuvres de la période mature de la activité du peintre (http://www.italian-art.ru/canvas/15-16_century/p/palma_il_giovane_jacopo_negretti/saint_hieronimus/index.php?lang=it), et du pénitent San Girolamo dans le désert du musée diocésain de Trente(https://www.beweb.chiesacattolica.it/benistorici/bene/3233943/Palma+il+Giovane+%281615%29%2C+S.+Girolamo).

Le décor extérieur présente un paysage montagneux avec une construction semblable à une forteresse, qui évoque la meilleure tradition paysagère de la Renaissance vénitienne; en fait, les influences du Tintoret et de Véronèse sont capturées, suggérant une date d'exécution autour de la dernière décennie du XVIe siècle. En arrière-plan, on aperçoit une haute falaise, une allusion peut-être au but symbolique du chemin de foi entrepris par le saint.

Tant la manière picturale que la couleur, dans laquelle domine le rouge vif de la draperie, faisant allusion à la dignité d'un cardinal, se réfèrent au Titien. Sa figure puissante et sa rotation particulière du buste représentent non seulement un hommage rendu à Michel-Ange et aux maniéristes romains, mais reflètent également son intérêt pour le graphisme de Parmigianino, dont les œuvres étaient bien connues à Venise.

Le vieux saint est représenté à moitié nu, avec le corps duquel se détache la musculature esquissée, appuyé avec son coude sur une sorte d'autel taillé dans la roche et concentré dans l'écriture. Son regard, intensément réfléchi, est tourné vers le livre ouvert, son attribut iconographique canonique, faisant référence à son activité fructueuse de bibliste et de théologien, qui en a fait le précurseur de l'humaniste de la Renaissance.

Les attributs habituels l'entourent: le lion apprivoisé, le crucifix, le crâne, les outils d'écriture, le chapeau du cardinal.

La beauté de l'œuvre se reflète précisément dans le contraste chromatique habile et dans la luminosité intense qui enveloppe la scène; tout cela met en valeur l'incarnation éthérée du Saint en contraste avec le rouge vif de la robe.

État de conservation de l'œuvre:
La peinture, dont les excellentes conditions nous offrent une lecture optimale, dénote un coup de pinceau très précis et d'une qualité incontestable. L'examen de la lampe de Wood ne montre pas de restaurations significatives, mais quelques retouches éparpillées sur la surface.
Le travail a également été rentoileè professionnellement.


L'œuvre, comme tous nos objets, est vendue accompagnée d'un certificat photographique FIMA d'authenticité et d'origine légale, identifiant l'œuvre et lui apportant une valeur ajoutée.
Nous prenons personnellement en charge et organisons l'emballage et l'expédition des œuvres d'art avec assurance partout dans le monde.

Pour plus d'informations, contactez nous.
Prix : 13500 €
credit
Artiste : Ecole Vénitienne De La Fin Du Xvie Siècle Atelier De Jacopo Negretti, Dit Palma Le Jeune (venise 1544 - 1628)
Epoque : 16ème siècle
Style : Haute époque-Renaissance-Louis XIII
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur toile
Largeur : encadré 117 cm.
Hauteur : encadré 91 cm.

Référence (ID) : 767801
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Antichità Castelbarco" Voir plus d'objets de cet antiquaire

834830-main-6159cb7a758a8.jpg
773597-main-60995c851f9c1.jpg
699981-main-5fde0e5943344.jpg
708897-main-5ffb19c588780.jpg
793399-main-60d0bd1eb04cf.jpg
line

"Tableaux Religieux, Haute époque-Renaissance-Louis XIII"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Antichità Castelbarco
Tableaux anciens, meubles et objets d'art
Saint Jérôme Pénitent, Atelier De Jacopo Negretti, Palma Le Jeune (Venise 1544 - 1628)
767801-main-608adc8b0c5bb.jpg
+39 349 4296409
+39 333 2679466 (EN)


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form