Grde Vierge d'Albert, Vierge à l'Enfant En Bronze Doré Par Albert Roze - 43cm édition Originale flag

Grde Vierge d'Albert, Vierge à l'Enfant En Bronze Doré Par Albert Roze - 43cm édition Originale
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Grde Vierge d'Albert, Vierge à l'Enfant En Bronze Doré Par Albert Roze - 43cm édition Originale"
Statue de la Vierge à l'Enfant dite Vierge d'Albert en bronze doré sur un socle en marbre vert de mer, fin 19e ou début XXe siècle.

Signature d'Albert Roze et le tampon circulaire de fondeur d'Albert Roze à Amiens.

Albert Dominique Roze, né à Amiens en 1861 et mort en 1952, élève de Dumont puis de Bonnassieux. Il séjourne à Rome de 1891 à 1893. Directeur de l’École des Beaux-arts d’Amiens. Mention honorable en 1891, médaille de troisième classe en 1897, de deuxième classe en 1908, médaille d’or en 1914. Carrière féconde marquée par une création d’inspiration religieuse dont la Vierge dorée de la Basilique d’Albert dans la Somme. Albert Roze réalisera également les bustes de Liszt et Lamarck et les monuments de Figuet, Frédéric Petit, Jules Verne (1907) et Parmentier. Après la Grande guerre, des monuments aux morts lui seront commandés dans la Somme.

La Vierge d'Albert est au sommet de la Basilique Notre Dame de Brébières à Albert ; inspirée de la Vierge aux Brebis d’Eugène Delaplanche, elle est une des plus belles réalisations d’Albert Roze. Placée sur le dôme à 70 mètres de hauteur, en 1897, la Vierge élève son enfant dont les bras forment une croix. La statue en cuivre doré est haute de 6m20. Touchée à sa base, en 1915, elle est restée dans la position horizontale jusqu’à la fin de la guerre. Après la guerre, Albert Roze a refait tous ses dessins et la nouvelle Vierge a retrouvé sa place au sommet de la basilique reconstruite, en 1925.

Par cette oeuvre, Albert Roze a témoigné de la foi profonde qui l'anime. La Sainte Vierge présente son Enfant au monde, mais aussi l'offre à l'humanité jusqu'au sacrifice de la Croix. L'enfant Jésus regarde l'Humanité en face en ouvrant ses bras d'un geste d'amour mais aussi en les mettant en Croix comme celle sur laquelle il sera crucifié. La Vierge, très belle, est en retrait. Toute en humilité, elle baisse les yeux pour montrer que le sujet principal est son Fils qu'elle tend à bout de bras. Elle semble pleurer, comme consciente du sacrifice qu'elle offrira de perdre son Fils pour le salut de l'Humanité.

Notre statue est une des éditions originales de la statue, datant de années 1897-1900. En effet, la majorité des Vierges d'Albert que l'on trouve sur le marché et toutes celles que nous avons vendues jusque ici, sont des fontes de Barbedienne. Celle ci est signé du propre atelier de fondeur d'Albert Roze à Amiens. elle difère des modèles de Barbedienne par une légère différence de flechissement du bras gauche, par une ciselure plus nerveuse notament sur les visages, les yeux et la patine du bronze doré. Cette statue a une patine polie plus brillante que les statues de Barbedienne qui sont traitées en mat. Le socle en marbre est également 1cm plus haut que le modèle de Barbedienne.
C'est donc l'édition originale, beaucoup plus rare.

Excellent état, belle dorure fraîche avec quelques légères usures sur les reliefes du drappé.

Hauteur : 43,5cm
Prix : 1000 €
Artiste : Albert Roze
Epoque : 19ème siècle
Style : Art Nouveau
Etat : Très bon état

Matière : Bronze et marbre
Hauteur : 43,5cm

Référence (ID) : 759561
CONTACTER L'ANTIQUAIRE

"GSLR Antiques" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Bronzes Anciens, Art Nouveau"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter