Décapitation De Saint Jean-baptiste, Pier Francesco Mazzucchelli 'il Morazzone' (1573 - 1626) Atelier flag

Décapitation De Saint Jean-baptiste, Pier Francesco Mazzucchelli 'il Morazzone' (1573 - 1626) Atelier
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Décapitation De Saint Jean-baptiste, Pier Francesco Mazzucchelli 'il Morazzone' (1573 - 1626) Atelier"
Ecole lombarde du début du XVIIe siècle
Atelier Pier Francesco Mazzucchelli, dit Morazzone (Varese 1573 - Plaisance 1626)
Décapitation de saint Jean-Baptiste

Huile sur toile, 56 x 78 cm
Dans un cadre ancien 74 x 95

Détails complets de cette peinture:https://www.antichitacastelbarco.it/it/prodotto/pier-francesco-mazzucchelli--il-morazzone--decollazione-battista

Nous partageons une œuvre d'un grand charme et d'une pertinence à collectionner, une peinture à l'huile sur toile du début du XVIIe siècle, qui revisite la célèbre Décapitation du Baptiste réalisée en 1617 par Pier Francesco Mazzucchelli connu sous le nom de Morazzone, l'un des principaux artistes de la saison mémorable du XVIIe siècle lombard. Sa toile est maintenant conservée au Palazzo Bianco à Gênes (http://www.museidigenova.it/it/content/decollazione-di-san-giovanni-battista-circa-1617) et on suppose qu'elle a été réalisée pendant son séjour à Gênes (voir photo 1).

Considéré comme un véritable chef-d'œuvre de l'auteur, complexe dans la construction et la domination de l'espace, fort dans la communication émotionnelle, aristocratique dans les issues formelles, il est repris ici, avec quelques personnalisations et dans un format plus petit, par la main d'un artiste de son atelier.

Avec Cerano et Procaccini, Morazzone fut l'un des principaux interprètes des revendications post-tridentines du Milan des Borromée. Né en 1573 près de Varèse, il se rend très jeune à Rome pour entreprendre une formation artistique à Ventura Salimbeni puis dans les cercles du Cavalier d'Arpino, sans exclure aussi un contact avec le Caravage. En 1598, il retourne en Lombardie où son style s'enrichit d'une attention renouvelée aux modes de la Renaissance lombarde, dont notamment l'œuvre de Gaudenzio Ferrari, dont il absorbe l'extraordinaire sensibilité scénographique.

Dans l'œuvre examinée, on retrouve la même recherche d'un réalisme dramatique et engageant, où l'épisode de la décapitation du Baptiste se déroule à l'intérieur des prisons: au premier plan on voit le bourreau brandissant la tête du Baptiste gisant à terre dans son main gauche, tandis que de sa main droite il tient l'épée sanglante.

Dans l'obscurité sombre de la prison, un aperçu de la lumière jaillit de l'avant pour révéler l'acte sanglant qui vient d'être accompli: le bourreau domine la scène, vu de derrière et puissant dans sa carrure, marquant la profondeur diagonale de l'image avec la torsion typiquement maniériste des jambes et du bras tendu pour soulever la tête coupée du Baptiste, avant de la poser sur le plateau d'argent, devant Salomé, qui la regarde langoureusement, presque extatique.

A droite, un soldat en armure, une torche à la main, tenant un grand bouclier à l'effigie d'un visage monstrueux, semblable à celui d'une Gorgone. Le corps meurtri du Saint gît sur le sol, tandis que les témoins, les prisonniers et les geôliers regardent étonnés.

Les conditions de conservation de l'œuvre semblent excellentes, avec quelques restaurations anciennes que nous n'avons pas touchées, la couche picturale ne présente aucun problème.

Comme tous nos objets, l'œuvre est accompagnée d'un certificat de garantie et d'authenticité et d'une fiche descriptive.
Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter.
Prix : 7900 €
Artiste : Ecole Lombarde Du Début Du Xviie Siècle, Atelier Pier Francesco Mazzucchelli, Dit Morazzone (varese 1573 - Plaisance 1626)
Epoque : 17ème siècle
Style : Haute époque-Renaissance-Louis XIII
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur toile
Largeur : encadré 95 cm.
Hauteur : encadré 74 cm.

Référence (ID) : 746433
CONTACTER L'ANTIQUAIRE

"Antichità Castelbarco" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Religieux, Haute époque-Renaissance-Louis XIII"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter