Henri-Nicolas Van Gorp (attribué à) - l'Heure Du Chocolat, Scène d'Intérieur Sous l'Empire - HST flag


Description de l’antiquite :

"Henri-Nicolas Van Gorp (attribué à) - l'Heure Du Chocolat, Scène d'Intérieur Sous l'Empire - HST"
2021 année Napoleon

Ecole française du début XIXe siècle, portrait d'une jeune femme sous l'Empire à l'heure du chocolat chaud. Huile sur toile dans un cadre en bois doré à la feuille d’or. Attribué à Henri Nicolas Van Gorp (Paris 1756 – 1819).

La fin du 18e siècle et dans sa lignée le début du siècle suivant a produit une galerie de portraits des plus magnifiques. Effigies de cour ou domestiques, réalistes ou imaginaires, simplement décoratifs ou intensément psychologiques, ils hissent la représentation sociale au rang d’oeuvre d’art. Des peintres s’en font une spécialité, tel Henri Nicolas Van Gorp, mais qui doit surtout sa réputation à ses portraits, très appréciés d’une clientèle aisée à l’instar de notre modèle.

Henri-Nicolas Van Gorp ou Vangorp, né vers 1758 à Paris, mort le 17 août 1820 à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise) est un peintre et aquarelliste français, spécialisé dans les scènes de genre. Il démarre son activité sous l'ancien régime et son talent le fera rester au premier sous tous les régimes jusqu'à sa mort sous la Restauration.
Reçu en tant qu'élève à l'Académie royale en juin 1773, protégé par Étienne Jeaurat, il y demeure une douzaine d'années comme pensionnaire, et devient l'élève ou le condisciple de Louis-Léopold Boilly. Il expose au Salon de Paris à partir de 1796 et jusqu'en 1819. Au moment du Directoire, il habite rue du Coq-Honoré. C'est tout particulièrement comme portraitiste qu'il est apprécié. Ses scènes de genre ont été souvent reprises en gravure.
Une confusion existe entre les œuvres du maître et de son disciple, Van Gorp ayant même été qualifié de «pasticheur de Boilly» par Paul Marmottan. Humblement, nous ne partageons pas cet avis critique. Si les oeuvres de Boilly dénotent un réel talent pour faire ressortir le caractère intime du sujet, au point de quelquefois sembler un portrait de caricature, les oeuvres de Van Gorp se caractérisent par une très grande élégance et minutie dans les détails à l'instar de notre scène.

Adroitement peinte, la jeune femme se détache du décor de son appartement à la dernière mode. C'est le grand intérêt de ce tableau à la précision photographique qui présente les us et coutumes de la haute société dans son décor intérieur sous le Consulat et l'Empire. Notre élégante est vêtue à la dernière mode des années 1800 : une robe bleue à l'antique avec une ceinture haute en cordon de fils d'or sous la poitrine décolletée et recouverte d'un voile de linon transparent. Elle est coiffée à l'antique avec des boucles frisées et de grandes boucles d'oreille d'or à la créole, que l'on voit dépasser d'un bonnet de linon et dentelle artistiquement assemblé. La pose élégante sur un tabouret de pied laisse apparaitre de luxueuses mules rouges brodées de galon d'or.
Assise sur une chaise à étrusque dont on distingue l'enroulement du dossier, elle est occupée à un fin travail d'aiguille tandis que sur le guéridon tripode en bronze et marbre refroidit une tasse de chocolat chaud avec un sucrier en porcelaine et une fine baguette de pain.

Le décor de la pièce est également très finement représenté : on distingue le motif du parquet à la Versailles, une console directoire dans le gout de Molitor surmontée d'une glace entre les deux fenêtres, les rideaux de soie, les murs avec des soubassements en faux marbre et tendus en haut de soie ou de papier peint vert à bordure de palmettes. A droite, on reconnait une cheminée en marbre sculptée de bustes de femmes à l'antique en gaine et garnie de feux à griffons en bronze doré. Sur le manteau de la cheminée, une aiguière en porcelaine (pour le service du chocolat) et à côté une pomme et un bouquet de fleurs rappelant le temps qui passe...

Très belle composition, notre toile est un tableau digne d'orner les cimaises d'un musée des beaux arts ou de figurer dans un ouvrage présentant l'art de vivre sous l'Empire. Belle pièce de collectionneur.

Excellent état ; notre tableau est propre, pas de repeint ni de reprise. Le cadre doré à la feuille d'or est probablement celui d'origine.
Il est présenté sur sa toile d'origine. Nous avons fait nettoyer la toile, restaurer le cadre mais pas d'autre intervention : le petit manque de peinture dans les détails du parquet a volontairement été conservé tel quel.

Toile : 45 x 58 cm
Cadre : 55 x 68 cm
Prix: 6800 €
Artiste: Henri Van Gorp (attribué à)
Epoque: 19ème siècle
Style: Empire - Consulat
Etat: Excellent état

Matière: Huile sur toile
Longueur: 68 cm (58 cm)
Largeur: 45 x 58 cm
Hauteur: 55cm ( 45cm)

Référence (ID): 738789
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"GSLR Antiques" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Tableaux Scènes De Genre, Empire - Consulat"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
GSLR Antiques
Antiquaire multi-spécialiste - du XVIIIe au XXe.
Henri-Nicolas Van Gorp (attribué à) - l'Heure Du Chocolat, Scène d'Intérieur Sous l'Empire - HST
738789-main-6044ff53b1cc0.jpg
+33658910924


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form