objet vendu

François De Troy (1645-1730) Atelier De. Portrait De Louis III De Bourbon-condé

François De Troy (1645-1730) Atelier De. Portrait De Louis III De Bourbon-condé
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"François De Troy (1645-1730) Atelier De. Portrait De Louis III De Bourbon-condé"
Huile sur sa toile (non rentoilée)
Dans son cadre d’origine (très beau modèle) en bois sculpté et doré à décor à la Berain.
Dimensions totales: 127 x 105 cm. La toile: 102 x 80 cm

Portrait de Louis III de Bourbon-Condé en armure devant la bataille de Steinkerque, il porte le cordon bleu du Saint-Esprit. Sa longue coiffure dite«à cascade» descend autour d’un gros nœud rouge, à la mode très peu de temps autour des années 1680-90.

Louis III de Bourbon-Condé, duc de Bourbon, duc de Montmorency (1668-1689) puis duc d'Enghien (1689-1709), puis 6e prince de Condé, comte de Sancerre (1709-1710), comte de Charolais (1709) et seigneur de Chantilly, est un prince du sang français né à l'hôtel de Condé à Paris le 18 octobre 1668 et mort à Versailles le 4 mai 1710.

Ce prince de sang, est le petit fils du Grand Condé, le frère de Louise-Bénédicte de Bourbon (duchesse du Maine) et le père de Louis IV Henri de Bourbon-Condé futur ministre principal de Louis XV.

Il épousa le 24 juillet 1685 Louise-Françoise de Bourbon dite Mademoiselle de Nantes, fille légitimée de Louis XIV et de Madame de Montespan.

Louis III de Bourbon-Condé a suivi l’éducation spécifique des princes de Condé qui confiaient leurs fils au collège de Jésuites depuis le début du XVIIe siècle. Dès l’âge de cinq ans, il reçut une éducation collective au collège Louis Le Grand à Paris parmi les membres de la noblesse selon la ratio studiorum jésuite alors estimée excellente.
En 1684, soit après une dizaine d’années passées au collège, les Humanités achevées, l’éducation du jeune Condé est sur le point de se conclure dans la seizième année du prince. Cependant le grand-père, le chef de famille, le grand Condé, plus que le père du prince, Henri-Jules de Bourbon Condé, prend la décision de faire poursuite des études au jeune homme par une éducation domestique préceptorale. Elle se déroulera à Paris dans l’hôtel familial, rue Monsieur le Prince, face au Palais du Luxembourg pendant deux ans avant de se poursuivre après 1686, à Versailles à l’exception de quelques courts séjours à Chantilly, Fontainebleau ou Chambord selon les occupations curiales.

L’art équestre:
Il lui faut rapidement maîtriser les déplacements à cheval indispensables à tout homme de l’Ancien régime. Au collège, Louis III a fréquenté l’Académie de nobles où il a reçu des cours de danse, d’escrime et d’équitation. En revanche, l’art du manège s’apprend à un âge plus avancé afin que le corps soit suffisamment formé.
A partir de 1685, cet entraînement devient intensif car il s’agit de participer au carrousel organisé par le Dauphin.

La formation de prince guerrier grandeur nature semble pouvoir attendre. Un an plus tard, le 28 décembre 1686, il est doté du régiment du Bourbon-Infanterie et c’est comme colonel qu’il participe à son premier combat en septembre 1688 (20 ans) lors de la guerre contre la ligue d’Augsbourg sous les ordres du grand dauphin (26 ans). Bien que valeureux, il possède de passables talents militaires. Il remporta ses premiers succès militaires plus tard en 1692 au siège de Namur et à Steinkerque.

Notre tableau est à rapprocher d’une œuvre similaire et de mêmes dimensions actuellement au musée du Prado.
«Colección Real (Real Alcázar, Madrid, 1734 ; Furriera del rey-Casas arzobispales, Madrid, alcoba primera, 1747, nº 375 ; Palacio Real Nuevo, Madrid, pinturas modernas-primera alcoba, 1747, nº 375 ; Palacio del Buen Retiro, Madrid, galería del mediodía, 1772, nº 375 ; Buen Retiro, 1794, nº 865)»

François de Troy (Toulouse 1645 - Paris 21 novembre 1730).
Issu d'une famille d'artistes languedociens, il a été formé dans l’atelier paternel puis à Paris chez Claude Lefebvre qui lui apprend le métier de portraitiste. Cela explique la technique sûre et l'atmosphère grave de ses œuvres.Dès 1671, il est agréé à l'Académie et obtient la commande de deux tableaux pour les Bâtiments du roi. Il est reçu académicien en 1674 au titre de peintre d'histoire.
De Troy est un héritier de la tradition française : son art est empreint de réalisme et de retenue.
Devenu le portraitiste des enfants de louis XIV et de madame de Montespan, il réalise en leur honneur des ouvrages prestigieux. François de Troy joue un rôle essentiel dans l'évolution du portrait en France à la fin du XVIIe siècle, ouvrant la voie à deux illustres cadets, Nicolas de Largillierre et Hyacinthe Rigaud.

Bel état d’origine. Vendu avec facture détaillée & certificat.

Facilités de paiement sur demande

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Tableaux portraits

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Galerie FC Paris
Tableaux Anciens & Sculptures

François De Troy (1645-1730) Atelier De. Portrait De Louis III De Bourbon-condé
06 26 62 14 87


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form