Johan Georg Wille – La dévideuse – 1755 flag

 Johan Georg Wille – La dévideuse – 1755
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

" Johan Georg Wille – La dévideuse – 1755"

Gravure originale du XVIIIème siècle avec le texte: LA DEVIDEUSE. MERE DE G. DOUW. Gravé d’après le tableau original de même grandeur, tiré du Cabinet de Monsieur le Comte de Vence, Maréchal de Camp des Armées du Roi. Gravé par Jean Georges Wille, Graveur du Roy, 1755. L’image représente une vieille femme portant un bonnet et lunettes, qui enroule sa bobine, vue à travers une fenêtre cintrée. Elle est probablement la mère du peintre néerlandais de l’Âge d’or Gerrit Douw (1613-1675). Douw se spécialisait dans les scènes de genre et fut un étudiant de Rembrandt.

Johan Georg Wille, graveur allemand de scènes de genre, portraits, paysages, dessinateur. Né le 5 novembre 1715 à Bieberthal (Hessen). Il fut placé chez un armurier de Königsberg comme apprenti graveur damasquineur. En 1736, le désir de voir Paris lui fit quitter furtivement son maître et sa famille. Il fit en partie la route à pied. Ses débuts à Paris furent d’abord assez difficiles: il les raconte avec la bonhomie qui le caractérise dans les mémoires publiées par G. Duplessis en 1857. Un portrait du maréchal de Belle-Isle, d’après Rigaud, commença sa réputation. Son expression à la fois souple et ferme, le bon goût de son interprétation lui valurent le succès le plus honorable. Agréé de l’académie de Paris le 20 août 1755. Naturalisé français en 1758, il fut nommé Académicien le 24 juillet 1761, et prit une part active aux travaux de l’illustre compagnie. Wille eut tous les honneurs, appartenant aux Académies de Paris, Rouen, Augsbourg, Valence, Berlin et Dresde. Il fut graveur du roi de France, de l’empereur d’Allemagne, du roi de Danemark, et fut promu chevalier de la Légion d’honneur. Il eut une grande influence sur le développement de la gravure en Allemagne. La droiture, la sagesse de son caractère le faisaient unanimement respecter.

Comme graveur, Wille se consacra d’abord presque exclusivement à la gravure de portrait, réalisée au burin. Il reproduisit dans la suite, avec autant de succès, de petits tableaux de genre, des maîtres hollandais et flamands du XVIIème siècle, dont il appréciait particulièrement le talent; il grava également quelques pièces de même genre d’après ses contemporains. Son action comme graveur, s’étend de 1738 à 1790. Il mort le 5 avril 1808 à Paris.

Référence : Dictionnaire Bénézit.


Artiste : Johan Georges Wille (1715-1808).
Gravé en 1755.
Matière : Gravure en taille-douce sur papier.
État : Bon état.
Dimensions : 40 x 28 cm.
Cadre : 47 x 35 cm. Bois doré, bon état. Verre.
Prix : 280 €
Artiste : Johan Georges Wille (1715-1808)
Epoque : 18ème siècle
Style : Louis XV - Transition
Etat : Bon état

Matière : Papier
Largeur : 28 cm.
Hauteur : 40 cm.

Référence (ID) : 686032
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Winckelmann Gallery" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Gravures - Estampes, Louis XV - Transition"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Winckelmann Gallery
Tableaux du XVIIe au XXe siècle
Johan Georg Wille – La dévideuse – 1755


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form