Nicolas De Largillière (1656-1746) Et Atelier-portrait d'Une Jeune Dame De Qualité Vers 1700. flag

Nicolas De Largillière (1656-1746) Et Atelier-portrait d'Une Jeune Dame De Qualité Vers 1700.
Agrandir les 6 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Nicolas De Largillière (1656-1746) Et Atelier-portrait d'Une Jeune Dame De Qualité Vers 1700."
Nicolas de Largillière (1656-1746) et atelier-Portrait d'une jeune dame de Qualité vers 1700.

Toile de 92 cm par 66 cm
Cadre de 110 cm par 84 cm

Le tableau est proposé avec un autre cadre cf annonce681803

Ce superbe portrait représente une jeune Dame de qualité richement vêtue. Elle porte une robe de velours bleu brodée de fil d'or à la doublure de soie blanche. A la taille une ceinture de brocard de soie rehaussée de broderies puis sur les épaules, un manteau de velours rouge doublé d'un brocard de soie.

Nicolas de Largillière (1656-1746)

Né à Paris d'un père chapelier, Largillière passe sa jeunesse à Anvers, où il est élève d'Antoine Goubau et où il est reçu maître à la gilde en 1672. Peu après, il se rend en Angleterre, où il est protégé par Peter Lely, qui l'emploie dans son atelier. Cette double formation de peintre de genre et de portraitiste se retrouvera dans toute sa carrière. Mal vu comme catholique, Largillière revient à Paris en 1682, où il est protégé par une solide colonie flamande, groupée autour de Van der Meulen.
En 1686, il est reçu à l'Académie avec un grand Portrait de Le Brun (Louvre) où éclatent déjà ses principales qualités: capable d'orchestrer de manière flatteuse et solennelle un portrait dans lequel il a enfermé en raccourcis symboliques toute la carrière de son modèle, il retient en même temps l'attention par une exécution brillante et la vigueur de l'analyse psychologique. L'essentiel de sa carrière est consacré au portrait, mais il fut aussi chargé de commémorer divers événements de la vie de Paris. Il sut alors rajeunir la tradition des portraits de groupe hollandais (Corps de ville délibérant... en 1687, perdu; esquisses au Louvre et à l'Ermitage) ou associer les échevins parisiens à une apparition céleste (Ex-voto à sainte Geneviève,1696, Paris, église Saint-Étienne-du-Mont). Il exécuta également de rares peintures d'histoire (Moïse sauvé des eaux, 1728, Louvre), quelques paysages (Louvre) et des natures mortes, largement traitées dans une harmonie colorée très simple, probablement assez tôt dans sa carrière (Paris, Petit Palais; musées d'Amiens, de Dunkerque et de Grenoble). Portraitiste, il est l'auteur d'une œuvre immense (1500 numéros, selon ses contemporains), répartie sur une soixantaine d'années, sans qu'il soit facile d'en distinguer l'évolution. Sa clientèle, un peu moins aristocratique que celle de son ami Rigaud, se recrute surtout chez les parlementaires, les financiers et autres grands bourgeois.
Prix : 8800 €
Artiste : Nicolas De Largillière (1656-1746) Et Atelier
Epoque : 18ème siècle
Style : Louis XIV - Régence
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 92 cm, 110 cm avec le cadre
Largeur : 66 cm, 84 cm avec le cadre

Référence (ID) : 678075
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie PhC" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Portraits, Louis XIV - Régence"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Galerie PhC
Tableaux anciens et modernes
Nicolas De Largillière (1656-1746) Et Atelier-portrait d'Une Jeune Dame De Qualité Vers 1700.
+33 6 62 09 89 00


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form