Tête De Spadassin. École Caravagesque Nordique Du XVIIème Siècle flag

Tête De Spadassin. École Caravagesque Nordique Du XVIIème Siècle
Agrandir les 4 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Tête De Spadassin. École Caravagesque Nordique Du XVIIème Siècle"
Huile sur toile dans un très beau cadre en bois mouluré, doré et peint de motifs de vagues. Italie région des Marches XVIIème siècle.
Dimensions totales: 62 x 51 cm

Le tableau que nous vous présentons représente une tête de soldat (spadassin) en cadrage serré.
Il porte un devant d’armure qui reflète la lumière et une cape de velours brun.
Coiffé d’un toquet à plume, sa tête est penchée et tournée vers la gauche.
Un spadassin, nom dérivé du mot épée (en Italien) est un homme de guerre une sorte de mercenaire.
Il s’agit donc d’une peinture d’époque XVIIème siècle exécutée probablement par l’atelier du peintre Caravagesque Dirck Jaspersz. Van Baburen (Wijk bij Duurstede (?), vers 1595 - Utrecht, 21 février 1624). Cet artiste néerlandais du siècle d’or fondera avec Gerrit Van Honthorst et Hendrick Ter Brugghen, l'École caravagesque d'Utrecht.

Vers le milieu des années 1610, il part pour l’Italie où il séjournera plusieurs années. Dans la « Ville éternelle », il figure parmi les premiers membres des Bentvueghels, dont il aurait même été l’un des fondateurs ; il reçoit au sein du groupe le surnom de « Biervlieg » (Mouche à bière).

Il travaille en compagnie du peintre David de Haen (en), originaire de Rotterdam, et entre sous la protection de deux collectionneurs d’art et mécènes, Vincenzo Giustiniani et le cardinal Scipione Borghese. C'est sans doute grâce à l'influence de ces derniers qu'aux environs de 1617, van Baburen et De Haen sont amenés à participer à la décoration de la Cappella della Pietà de l’église San Pietro in Montorio Van Baburen réalise pour celle-ci une monumentale Mise au tombeau, inspirée de celle du Caravage aujourd’hui conservée au musée du Vatican.

En 1619, van Baburen et De Haen partagent un même appartement dans la paroisse de Sant' Andrea della Fratte, paroisse où vit également Bartolomeo Manfredi, dont le style est étroitement apparenté au leur.

À la fin de 1620, ou au début de 1621, van Baburen revient à Utrecht et habite avec sa mère et sa sœur sur le Jansdam. Il reçoit quelques commandes intéressantes et peint quelques scènes de genre. Il est encore célibataire lorsqu'il décède soudainement, en 1624, alors qu’il n’a pas encore 30 ans, victime probablement de la peste.

Bel état. Vendu avec facture & certificat


Prix : 8700 €
Epoque : 17ème siècle
Style : Haute époque-Renaissance-Louis XIII
Etat : Parfait état

Matière : Huile sur toile
Largeur : 51
Hauteur : 62

Référence (ID) : 648199
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie FC Paris" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Portraits, Haute époque-Renaissance-Louis XIII"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter