objet vendu

Paire De Chaises En Acajou Attribuées à Jacob Frères époque Consulat Vers 1803

Paire De Chaises En Acajou Attribuées à Jacob Frères époque Consulat Vers 1803
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Paire De Chaises En Acajou Attribuées à Jacob Frères époque Consulat Vers 1803"
Paire de chaises en acajou attribuées à Jacob Frères époque Consulat vers 1803.

Une très intéressante paire de chaises en acajou et placage d'acajou et ronce d’acajou, dossiers plats à chapiteaux sculptés d’un motif floral. Nos chaises reposent sur des pieds antérieurs en jarret terminés par des griffes.

Beau travail attribué à Jacob Frères Rue Meslée époque Consulat vers 1803.

Dimensions : Hauteur: 89 cm - Largeur: 49 cm - Profondeur: 39 cm - hauteur d’assise 45 cm.

Biographie :

Les fils de Georges Jacob qui a lancé le style Louis XVI et le style Directoire, s’associent en 1796. François-Honoré Georges Jacob et son frère Georges Jacob Fils pour créer Jacob Frères Rue Meslée. Son père avait bénéficié des commandes de la famille royale sous l'Ancien Régime, les deux frères satisfont les commandes de la famille impériale.

Faisant appel aux esquisses du peintre Jacques-Louis David et des ornemanistes Percier et Fontaine, les frères créent un mobilier s'inspirant de l'antiquité gréco-romaine pour lancer le style Empire.

Leur style se caractérise par une grande qualité du dessin, des lignes épurées, des formes originales, l'emploi de bronzes dorés ciselés (réalisés par Pierre-Philippe Thomire). En menuiserie, il emploie l'acajou, le bois doré et le bois laqué avec, parfois, des incrustations d'ébène et des bois indigènes tels que l'érable ou l'if.

Pour l'impératrice Joséphine, ils livrent des meubles au château de Malmaison, également au Palais Rohan de Strasbourg, entre 1807 et 1809, pour la chambre à coucher dite « de Napoléon Ier ». Ils travaillent au Château de Compiègne. Ils livrent l'imposant berceau du Roi de Rome, le précieux cabinet à bijoux de l'impératrice Marie-Louise, d'après les dessins de Percier et Fontaine. On leur doit le salon d'argent, au palais de l'Élysée.

Très dépendant des commandes impériales, leur atelier qui emploie plus de trois cents ouvriers, fait faillite en 1813 quand les finances du Premier Empire ne permettent plus d'honorer ses dettes. Jacob-Desmalter, parvient cependant à ressusciter son entreprise et, à la chute de l'Empire, il retrouve la clientèle paternelle des Bourbons pour réaliser le mobilier en style Restauration. Son fils, Georges Alphonse (1799-1870), lui succède en 1825.

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - chaises - tabourets

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

MLD Antiquités
Mobilier, tableaux, objets d'Art et lustres des XVIIIeme et XIXeme siecle

Paire De Chaises En Acajou Attribuées à Jacob Frères époque Consulat Vers 1803
33 (0)1.40.10.83.63
33 (0) 6.07.57.42.55


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form