Gérard Ederlinck – Portrait de Charles d’Hozier d’après Rigaud – 1691 flag

 Gérard Ederlinck – Portrait de Charles d’Hozier d’après Rigaud – 1691
Agrandir les 11 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

" Gérard Ederlinck – Portrait de Charles d’Hozier d’après Rigaud – 1691"

Portrait gravé de Gérard Edelinck (Anvers 1640 - Paris 1707) d'après Hyacinthe Rigaud (Perpignan 1659 - Paris 1743), représentant Charles d'Hozier (Paris 1640 - Paris 1732), Juge d'Armes et Généalogiste du roi en 1691. Ce portrait rassemble toutes les caractéristiques du portrait d’apparat, réservé à la monarchie, la noblesse et la haute bourgeoisie: présentation grandiose avec rideaux, colonnes et robes classiques, posture imposante du personnage, qui pose la main droite sur ce qui est probablement son œuvre la plus importante.

Le texte suivant apparaît sous l’image: «Mre. Charles d’Hozier, Coner. Du Roi, Généalogiste de sa Maison, Juge gñal des Armes, et des Blazons de France et Chtr de la Religion, et des Ordres Militaires de St Maurice, et de StLazare de Savoie, agé de 50 ans, et fils du célèbre MrePierre d’Hozier / Hiacinthus Rigaud pinxit ; G. Édelinck sculpsit C.P.R. 1691»

Gérard Edelinck né le 20 octobre 1640 à Anvers (Belgique), est un graveur français d’origine flamande. Il fait son apprentissage chez Gaspar Huberti (Huybrechts) et chez Cornelius Galle le Jeune, célèbre graveur anversois. Il s’installe à Paris où il étudie et travaille sous la protection d’artistes connus comme les peintres Philippe de Champaigne et Charles Le Brun et le graveur Robert Nanteuil. Nommé par Louis XIV Chevalier de l’Ordre de Saint Michel et Graveur du Roi, iI était déjà professeur de la petite académie créée à la manufacture des Gobelins pour l’instruction des tapissiers. En 1672, il épouse Madeleine Reguesson, nièce de Nantreuil, avec Charles le Brun et Philippe de Champaigne comme témoins des deux conjoints. Gérard Edelinck fut un des graveurs le plus remarquables du XVIIIème siècle. C’est lui qui a le premier substitué les dimensions en forme de diamant aux dimensions carrées et qui a infusé les gravures avec des couleurs. Il traitait les œuvres qu'il reproduisait avec un peu plus de réalisme, mais conservait le moelleux, la souplesse de l'art de Nanteuil. Sa production comprend plus de 300 pièces. Edelinck est décédéà Paris le 2 avril 1707, à 66 ans.

Bibliogr. : Dictionnaire Bénézit.


Artiste : Gérard Ederlinck (1640-1707).
Signé en bas à droite: G. Edelinck Sculp C.P.R. 1691.
Matière : Eau-forte et burin sur papier.
État : Très bon état. Restauré.
Dimensions : 47 x 35 cm.
Cadre : 62 x 50 cm. / 24.5 x 19.5 in. Bois doré, bon état général. Quelques petits manques. Passe-partout neuf et verre musée.
Prix : 770 €
Artiste : Gérard Ederlinck (1640-1707)
Epoque : 17ème siècle
Style : Louis XIV - Régence
Etat : Très bon état

Matière : Papier
Largeur : 35 cm.
Hauteur : 47 cm.

Référence (ID) : 635211
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Winckelmann Gallery" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Gravures - Estampes, Louis XIV - Régence"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Winckelmann Gallery
Tableaux du XVIIe au XXe siècle
Gérard Ederlinck – Portrait de Charles d’Hozier d’après Rigaud – 1691


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form