Johann Heiss (Memmingen 1640 - Augsbourg 1704), La mort de la reine d'Israël Gazabele flag

Johann Heiss (Memmingen 1640 - Augsbourg 1704), La mort de la reine d'Israël Gazabele
Agrandir les 11 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Johann Heiss (Memmingen 1640 - Augsbourg 1704), La mort de la reine d'Israël Gazabele"
Johann Heiss (Memmingen 1640 - Augsbourg 1704)
Mort mort de la reine Gazabele, avec Jéhu, le nouveau roi d'Israël, qui entre triomphalement dans la ville de Jizreel

peinture à l'huile sur toile
95 x 152 cm.
encadré 166 x 110 cm.

Détails des travaux (https://www.antichitacastelbarco.it/it/prodotto/morte-regina-gazabele-johann-heiss):

Le tableau représente l'épisode biblique, tiré du deuxième Livre des Rois, qui voit la mort de la reine d'Israël Gazabele, jetée du palais royal aux mains des serviteurs du nouveau souverain Jehu, que nous voyons victorieux entrer dans la cour. Gazebele, épouse ambitieuse du roi Achab d'Israël, reste veuve après la mort de son mari au combat; les deux fils succèdent au trône, mais malgré lui, le premier-né Achazia meurt d'une chute tandis que le second, Ioram, est victime du coup d'État promu par le général Jéhu, qui prendra alors le contrôle du royaume.

L'œuvre doit être considérée comme un ajout significatif au catalogue du peintre baroque Johann Heiss; dans cette composition, nous voyons les caractéristiques de sa peinture se condenser parfaitement, de sa passion pour les sujets érudits à la définition précise et souvent opulente des détails.

Son style, sensiblement proche du courant classiciste du XVIIe siècle, fait immédiatement référence aux riches compositions de Nicolas Poussin, réchauffées en même temps par un colorisme d'ascendance vénitienne.

Après son apprentissage chez Johann Schönfeld, Heiss a rapidement commencé sa carrière au service du duc de Wurtemberg, Augsbourg. Il séjourne également en Italie, à Venise pendant sa formation, forgeant sa technique picturale sur celle de la Renaissance du Titien et de Véronèse, et certainement à Rome, où il étudie forcément Poussin.

Un grand sens de la théâtralité se dégage de l'œuvre, façonné par la multitude de personnages avec leur riche drapé, ainsi que par la scénographie opulente avec les bâtiments monumentaux qui entourent l'événement.

Parmi les nombreuses œuvres de l'artiste, vendues aux enchères internationales, on mentionne l'une d'elles passée à Londres par CHRISTIE'S (décembre 1998), qui propose la même version du sujet, passée au prix de 45 500 GBP (50 000 euros).
Lien: https://www.christies.com/lotfinder/Lot/johann-heiss-memmingen-1640-1704-augsburg-the-1368606-details.aspx

Excellent état de conservation.

Le tableau, comme tous nos objets, est vendu avec un certificat d'authenticité photographique selon la loi (FIMA - CINOA).
Pour plus d'informations, contactez nous.
Prix : 18500 €
Artiste : Johann Heiss (memmingen 1640 - Augsbourg 1704)
Epoque : 17ème siècle
Style : Haute époque-Renaissance-Louis XIII
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur toile
Largeur : encadré 166 cm.
Hauteur : encadré 110 cm.

Référence (ID) : 634496
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Antichità Castelbarco" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Religieux, Haute époque-Renaissance-Louis XIII"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Antichità Castelbarco
Tableaux anciens, meubles et objets d'art
Johann Heiss (Memmingen 1640 - Augsbourg 1704), La mort de la reine d'Israël Gazabele
+39 349 4296409
+39 333 2679466 (EN)


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form