Bronze « La Lionne Et L’antilope » Antoine-Louis Barye (1796-1875) flag

Bronze « La Lionne Et L’antilope » Antoine-Louis Barye (1796-1875)
Agrandir les 7 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Bronze « La Lionne Et L’antilope » Antoine-Louis Barye (1796-1875)"
Très jolie épreuve en bronze à patine brune nuancée représentant une lionne et sa proie, une antilope. Belle pièce de collection, très décorative.

En bronze.
Signé «Barye» sur la terrasse.
Fonte d’édition ancienne sans marque ni cachet de fondeur.

Hauteur: 12,5 cm.
Largeur: 21,7 cm.
Profondeur: 9,2 cm.

Antoine-Louis Barye (1796-1875):
Grand sculpteur français, Barye fut renommé pour ses représentations animalières où les animaux sont le sujet principal, et non un simple accessoire. L’artiste s’appuya sur une analyse précise et fidèle de la nature, s’appliquant au rendu illusionniste des fourrures, à la vérité des mouvements, et à la transcription du caractère sauvage. Accompagné du peintre Eugène Delacroix, Barye passait de longues heures à étudier et dessiner les animaux au Jardin des Plantes à Paris. Sa pratique du croquis fait en milieu naturel l’amena petit à petit à pratiquer aussi la peinture. Cependant, le sculpteur ne fut pas esclave de sa science: il recréa la nature avec les moyens de son art. Il faut parfois exagérer un muscle, accentuer le modelé, amplifier une ligne pour donner l'impression du vrai.
Formé chez Fourier, un graveur sur acier, Barye s’initia à tous les métiers du traitement du métal et devint un ciseleur hors-pair. Il entra à l’École des Beaux-Arts de Paris en 1818, où il reçut une formation classique dans l’atelier du sculpteur François-Joseph Bosio et du peintre Antoine-Jean Gros. Il obtint en 1820 le second prix de Rome de sculpture pour sonCaïn maudit par Dieu. Onze ans plus tard, Barye se fit connaître du public en présentant au Salon leTigre dévorant un gavial, œuvre tourmentée et expressive, qui le classa aussitôt comme premier sculpteur romantique, alter ego de Delacroix en peinture, et provoquant l’admiration de la critique. Il ne cessa désormais de produire des chefs-d’œuvre, souvent de petites dimensions, qui feront le bonheur des collectionneurs des deux côtés de l’Atlantique. En 1833, Barye exposa au Salon sonLion au serpent, une commande royale pour le jardin des Tuileries, qui représente une allégorie de la monarchie écrasant la sédition trois ans après la Révolution de Juillet. La critique salua son travail, mais ce ne fut pas forcément le cas de ses confrères. En complète rupture avec les tenants de l’Académisme, Barye ouvra une fonderie et diffusa lui-même sa production, en employant les techniques modernes de son temps.
À l’instar des artistes romantiques de son temps, Barye apprécia l’exotisme et le Moyen Âge. Il préféra le bronze au marbre qu’il juge trop froid. A partir de 1843, son style s’assagit: il donna à ses figures humaines inspirées des modèles grecs, telles que le groupeThésée et le centaure Biénor, une énergie et un mouvement propres à la vision romantique.
Ses idées républicaines ne l’empêchèrent pas de se lier avec Ferdinand-Philippe d’Orléans, pour lequel il exécuta un surtout de table. Barye devint un des sculpteurs favoris de Napoléon III, sous le règne duquel il réalisa des œuvres monumentales telles queLa Paix,La Force,La GuerreetL’Ordrepour la décoration du nouveau palais du Louvre, et une statue équestre de l’empereur pour les guichets du Louvre.
En dépit de son activité commerciale et de sa pratique artistique qui déroutèrent les membres de l’Institut, ceux-ci finirent par l’accueillir en leur sein en 1868, et l’artiste connut aisance et reconnaissance durant la dernière décennie de son existence.
Prix : 1500 €
Artiste : Antoine-louis Barye (1796-1875)
Epoque : 19ème siècle
Style : Napoleon III
Etat : Très bon état

Matière : Bronze
Largeur : 21,7
Hauteur : 12,5
Profondeur : 9,2

Référence (ID) : 631492
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Petit Antiquités" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Bronzes Animaliers, Napoleon III"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Petit Antiquités
Mobilier, tableaux, objets d'art
Bronze « La Lionne Et L’antilope » Antoine-Louis Barye (1796-1875)
0145044654
0603003983


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form