Commode Demilune Néoclassique, Bois Marqueté, Ignazio Et Luigi Ravelli, Piémont XVIIIe Siècle flag

Commode Demilune Néoclassique, Bois  Marqueté, Ignazio Et Luigi Ravelli, Piémont XVIIIe Siècle
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Commode Demilune Néoclassique, Bois Marqueté, Ignazio Et Luigi Ravelli, Piémont XVIIIe Siècle"
Commode demi-lune néoclassique en en bois de noyer marqueté
Ignazio et Luigi Ravelli (Italie Vercelli 1756-1836 / 1776-1858)

Piémont fin XVIIIe siècle

Cette élégante commode en bois marqueté, représentative du style néo-classique italien, est le fruit du travail conjoint de deux célèbres ébénistes Italien piémontais Ignazio Ravelli (1756-1836) et son fils Luigi (1776-1858)actifs à Vercelli entre la seconde moitié du XVIIIe siècle et le début du siècle suivant.L’ébénisterie de l’époque est fortement influencée par le style français de Louis XVI et par la récupération de ces valeurs de beauté, simplicité et ordre typiques de l’antiquité classique.C’est dans ce climat que se situe le travail d’Ignazio Ravelli, qui réélabore l’œuvre de Maggiolini en privilégiant des scènes avec des vues architecturales fantaisistes, des caprices de ruines, en s’inspirant des gravures de Giambattista Piranesi, Ferdinando Galli di Bibbiena et Vincenzo Mazzi.
Luigi Ravelli naît en 1756 à Vercelli et travaille déjà en 1789 pour la Corte Sabauda, obtenant à partir de 1791 la pension Regia et le consentement pour exposer le Blason Royal à l’intérieur de son atelier.Il obtient rapidement une grande renommée et un grand talent et ses œuvres sont exposées dans les salons les plus en vogue de Vienne, Paris et Madrid.
Le style clair-obscur incomparable de Ravelli est évident aussi dans cette commode en croissant, réalisée avec les intérieurs en noyer, dallé en noyer et finement marqueté en buis, bois vert et bois de rose sur les pilastres sur lesquels s’insèrent les jambes.Les marqueteries sont en outre savamment pyrographiées afin de conférer plus de tridimensionnalité et de précision aux dessins.
Le schéma de composition employé prévoit frontalement un petit tiroir sous plan et puis deux grands tiroirs avec poignées et bouches des serrures en bronze ciselé et doré.Latéralement le meuble a deux portes qui cachent des compartiments divisés avec des étagères.Les marqueteries jouent avec l’effet chromatique des bois, en dessinant des cadres géométriques de goût classique.Les portes latérales présentent des bâtiments architecturaux marquetés qui rappellent des châteaux et des forteresses, caractéristiques du travail de Ravelli.Insolite dans ses tarses est l’élément central entre les deux tiroirs: à l’intérieur d’un espace rhomboïdal on observe la tête d’une femme africaine placée de profil et la tête couverte d’un turban en tissu.L’œil et la boucle d’oreille sont en nacre.
La petite et délicieuse commode repose sur quatre pieds à tronc de cône renversé qui confèrent une légèreté et une élégance supplémentaires à l’ensemble.
C’est un meuble qui témoigne d’une ébénisterie de grande qualité répandue dans le Piémont à l’époque néoclassique en ajoutant au corpus des œuvres assignées aux Ravelli pour ultérieure confirmation de leur connue capacité dans la production d’objets précieux, raffinés et élégants.
Prix : 18500 €
Artiste : Ignazio Et Luigi Ravelli (italie, Vercelli 1756-1836 / 1776-1858)
Epoque : 18ème siècle
Style : Louis XVI - Directoire
Etat : Bon état

Matière : Bois
Largeur : 124
Hauteur : 92,5
Profondeur : 55

Référence (ID) : 629919
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Brozzetti Antichità" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Commodes, Louis XVI - Directoire"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Brozzetti Antichità
Commode Demilune Néoclassique, Bois Marqueté, Ignazio Et Luigi Ravelli, Piémont XVIIIe Siècle
0039 348 493 5001


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form