Miniature, Le Barbier de Tinan, Par Amélie d'Autel Daubigny, 1820 flag

Miniature, Le Barbier de Tinan, Par Amélie d'Autel Daubigny, 1820
Agrandir les 4 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Miniature, Le Barbier de Tinan, Par Amélie d'Autel Daubigny, 1820"
  • Miniature : "Jean-Marie Le Barbier de Tinan"
  • Gouache et aquarelle sur deux plaques d'ivoire contrecollées sur parchemin, cadre en bois noirci avec éléments en bronze doré
  • Par Amélied'Autel épouse Daubigny (1796-1861), signée au milieu à droite "Alie d'Autel // 1820"
  • Dim au cadre : 184mm par 117mm ; Miniature : 104mm par 78 mm
  • Conservation :rallongement de la plaque en sa partie basse légèrement disjoint ; nettoyage de la miniature et des bronzes dorés
  • L'Inspecteur Général au Revues, Jean-Marie Le Barbier Le Tinan, est représenté en buste légèrement tourné, en costume de ville avec le ruban de la légion d'honneur sur le revers de sa redingote avec une chemise à jabot et col montant et un gilet jaune. Elle est encadrée dans soncadre en poirier noirci et bronze doré avec un verre légèrement bombé.Miniature d'une personnalité de la
  • Jean-Marie Le Barbier de Tinan (1771-1831) personnalité militaire de l'Empireet de la Restauration est né à Strasbourg en 1771, mort en 1831, il est un des plus connus Intendant Général aux Revues français. Il est le fils de Théodose Le Barbier, Commissaire des guerres. Commissaire des Guerres, lui-même (enseptembre 1792dans l'Armée du Rhin), Tinan devient intendant militaire en 1795, puis Inspecteur aux Revues sous l'Empire, en Espagne en 1811, officiellement nommé en 1813, nommé par la suite, Inspecteur en Chef puis Intendant Général, avec le grade de lieutenant général sous la Restauration (1822). Il établit les projets de réorganisation de l'intendance.
    Il est aussi un des grands dignitaires franc-maçon, il fonde la Grande Loge d'Espagne et devient membre du Suprême Conseil de France en 1821.
  • Amélie d'Autel Daubigny (1796-1861) : peintre-miniaturiste, élève de Louis-François Aubry et de Jean-Pierre Granger, elle exposa aux salons de 1831 à 1844 dont elle obtient une médaille à son premier envoi. Elle futla miniaturiste de la famille royale et de son entourage,nous connaissons lesportraits du prince Ferdinand-Philippe d'Orléans , duc d'Orléans et dela Duchesse d’Angoulême (Vente Christies du 28/XI/2012). Elles est l'épouse d'une autre grande figure des peintres miniaturistes, Pierre Daubigny. Nous retrouvons un certain nombre de ses oeuvres dans les musées : Dobrée de Nantes, Musée Tansey à Celle (Allemagne), et Le Saint- Louis Art Museum (USA)
  • Réf. : Bénézit, Schidlof (1964, p.184), Lemoine-Bouchard
  • Prix : 2300 €
    Artiste : Daubigny
    Epoque : 19ème siècle
    Style : Louis Philippe-Restauration-Charles X
    Etat : Bon état

    Matière : Ivoire, bronze, bois noirci
    Largeur : 78mm et 104mm (cadre)
    Hauteur : 104mm et 184mm (cadre)

    Référence (ID) : 616620
    CONTACTER L'ANTIQUAIRE
    wait...
    Voir la galerie de cet antiquaire
    Imprimer fiche

    "Galerie Verrier" Voir plus d'objets de cet antiquaire

    "Aquarelles, Louis Philippe-Restauration-Charles X"

    Antiquités similaires sur Proantic.com
    Recevez notre newsletter
    Galerie Verrier
    Orfèvrerie, Objets d'Art et de Curiosités
    Miniature, Le Barbier de Tinan, Par Amélie d'Autel Daubigny, 1820
    06 61 34 71 40


    *Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

    Thank you! Your submission has been received!

    Oops! Something went wrong while submitting the form