Bureau Commode, Pavée En Racine De Noyer, Italie, Début XVIIIe Siècle flag

Bureau Commode, Pavée En Racine De Noyer, Italie, Début XVIIIe Siècle
Agrandir les 9 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Bureau Commode, Pavée En Racine De Noyer, Italie, Début XVIIIe Siècle"
Bureau Commode, pavée en racine de noyer, Italie, début XVIIIe siècle

Ce meuble Bureau Commode a été réalisé en Emilie, en Italie, au début du XVIIIe siècle. La structure est entièrement pavée dans l’essence en bois du noyer et de la racine de noyer. La partie supérieure présente une porte qui s’ouvre à abattant pour montrer à l’intérieur un compartiment divisé en six tiroirs. Il y a aussi un secret, qui se réalise en faisant défiler le plan d’appui.
Le devant présente ensuite trois tiroirs munis d’embout des serrures et poignées en bronze ciselé.
Le meuble repose sur une bande qui est interrompue à l’avant pour créer deux pieds, ce qui confère élégance et légèreté à la ligne de composition.
La racine de noyer est appliquée en jouant sur les différents dessins de bois et cela donne au meuble un effet chromatique raffiné de grande décoration.
Ce rabat est adapté pour être inséré dans différentes pièces de votre maison à la fois combiné avec des meubles anciens et dans des contextes modernes et contemporains.
Prix : 12500 €
Epoque : 18ème siècle
Style : Louis XV - Transition
Etat : Bon état

Matière : Bois
Largeur : 120
Hauteur : 110
Profondeur : 60

Référence (ID) : 605261
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Brozzetti Antichità" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Commodes, Louis XV - Transition"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Brozzetti Antichità
Bureau Commode, Pavée En Racine De Noyer, Italie, Début XVIIIe Siècle
0039 348 493 5001


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form