Beranger De P. J. – Œuvres flag

Beranger De P. J. – Œuvres
Agrandir les 2 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Beranger De P. J. – Œuvres"
Paris, chez Perrotin. 1834 -1847-1866.
6 volumes in-8. Demi-maroquin à coins vert à grains longs. Infimes rousseurs dans le texte.
Très bel exemplaire
Pierre-Jean de Béranger, Ma biographie, Paris, éditions Perrotin,1857.
Œuvres complètes, H. Fournier aîné, Paris 1839.
Musique des chansons de Béranger, airs notés anciens et modernes.
Dernières Chansons de Béranger de 1834 à 1851 Perrotin, 1860.
Correspondance de Béranger, recueillie par Paul Boiteau, Perrotin éditeur, Paris 1860.
Pierre-Jean de Béranger,Les Chansons
Superbes illustrations par les meilleurs artistes du moment : Johannot, Granville, Penguilly, de Ruder, Raffet, Sandoz, Pauquet…
Cet ensemble réunit l’édition la plus complète des Chansons de Béranger.

Possibilités de règlement sécurisé par carte bancaire sur notre site internet:https://cartes-livres-anciens.com/produit/livres/histoire/beranger-de-p-j-oeuvres/

Après le retour du roi Louis XIII en 1815, Béranger va exploiter les thèmes du respect de la liberté, de la haine de l’Ancien Régime, de la suprématie cléricale, du souvenir des gloires passées et de l’espoir d’une revanche.
Alors que la presse n’est point libre, il renouvelle la chanson dont il fait une arme politique, un instrument de propagande : il attaque la Restauration et célèbre les gloires de la République et de l’Empire. C’est le temps de La Cocarde blanche et du Marquis de Carabas.
Béranger apporte la poésie dont ont besoin ceux qui ont déserté la cause royale. Le cercle de ses amitiés s’élargit et on le voit dans de nombreux salons.
En 1820, le Vieux Drapeau est clandestinement répandu dans les casernes. Béranger devient vraiment la voix du peuple ou « l’homme-nation » comme le dira Lamartine
Son œuvre est déjà considérable : il a attaqué les magistrats dans Le Juge de Charenton, les députés dans Le Ventru, les prêtres et les Jésuites partout. Ses chansons paraissent en deux volumes le 25 octobre 1825. En huit jours, les dix mille exemplaires sont vendus et l’imprimeur Firmin Didot prépare une nouvelle édition.
De très nombreuses et grandes figures du 19èmesiècle ont rendu hommage à Béranger de son vivant.
Prix : 650 €
Epoque : 19ème siècle
Style : Louis Philippe-Restauration-Charles X
Etat : Bel exemplaire

Matière : Papier

Référence (ID) : 593593
CONTACTER L'ANTIQUAIRE

"Patrick Serouge" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Livres Anciens, Louis Philippe-Restauration-Charles X"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter