Tapis kashan Iran soie 185 x 130 cm flag

Tapis kashan Iran soie 185 x 130 cm
Agrandir les 10 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Tapis kashan Iran soie 185 x 130 cm"
Tapis iranien entièrement en soie, vers 1880. Exceptionnel.

Tapis se composant d'un mihrab et d'un décor de vase avec des fleurs. De chaque côté du vase se trouve un oiseau sur un socle. Deux colonnes soutiennent le mihrab. Le champ du tapis est mis en valeur par des bordures samovari (fleurs). Marques d'usure sur l'ensemble du tapis. Il doit être placé, de préférence, au mur.
En plus de l'avis de la conservatrice du musée de Téhéran (voir ci-dessous, bas de page), nous avons une expertise qui considère que ce kashan est un kashan Motashem.
  • Motashem (Motachem ou Moshtashan) :
    Le nom de Motashem fait référence à un illustre Maître tisserand (Ustad) de Kashan dont l'atelier réalisa des tapis d'une qualité, d'une finesse et de dessins exceptionnels.
    Motashem était réputé pour l'élégance de ses cartons de tapis d'un grand raffinement et d'une grande richesse.
    Le terme kashan Motachem désigne les plus fins tapis de Kashan.
  • Format ghalitché:
    Le ghalitché est un terme employé pour des tapis d'une grande finesse.
    L'appellation dozar est la plus courante pour les tapis de dimensions de 2,00 x 1,30 m.
    Le zar est une unité de mesure persane correspondant à 1,06 m.
    Le dozar correspond à 2 fois le zar.
  • La réalisation des tapis de Kashan débuta durant la dynastie des Séfévides (1502-1736) précisément sous le règne de Shah Abbas (1588-1629). Voulant développer l'art en Perse, Shah Abbas créa des écoles afin de former des Ustads (maîtres dessinateurs tisserands). Ces derniers réalisèrent des 'cartons' de tapis. Les dessins se composaient de motifs à médaillons, de scènes de chasses, de ramages de fleurs, d'arbres, de jardins, de mihrabs (comme celui-ci) mais aussi de mosaïques.

    Les créations majeures de tapis furent réalisées dans les villes de Kashan (centre de l'Iran), Tabriz et Ispahan. Le tapis devint académique.

    Après des périodes troubles, au XVIII siècle, Kashan renoua avec l'art du tapis. Les réalisations de la fin du XIX siècle et du début du XX sont considérées comme majeures aussi bien en soie qu'en laine kurk.

    Nous avons contacté le musée du tapis de Téhéran en avril 2016 afin d'avoir un avis. La conservatrice du musée a eu la gentillesse de nous répondre:

    Bonjour,
    En se basant sur la photo reçue, il nous semble que le tapis est un kashan du milieu de la période Qadjar. C'est un précieux tapis de musée, malgré les irrégularités et les couleurs passées dû à l'usage et au passage du temps. Mais, il faut ajouter que l'on ne peut jamais donner un avis définitif sur un tapis, en se basant uniquement sur ces photos, sans le voir et l'examiner de près. Cordialement.

    Musée du tapis de Téhéran 19/04/2016
    (traduction française)

    Face à la situation, nous expédions nos tapis et kilims en Chronopost et à nos frais (jusqu'à 30 kg) en France métropolitaine et en Europe.
    N'hésitez pas à nous contacter par téléphone ou mail.
    Prenez soin de vous.
    Prix : 9500 €
    Epoque : 19ème siècle
    Style : Autre style
    Etat : En l'état

    Matière : Soie
    Longueur : 185 cm
    Largeur : 130 cm

    Référence (ID) : 590968
    CONTACTER L'ANTIQUAIRE
    wait...
    Voir la galerie de cet antiquaire
    Imprimer fiche

    "Merveilles des Arts" Voir plus d'objets de cet antiquaire

    "Tapis, Autre style"

    Antiquités similaires sur Proantic.com
    Recevez notre newsletter
    Merveilles des Arts
    Tapis d'Orient, Kilims, pièces ethniques
    Tapis kashan Iran soie 185 x 130 cm
    05.63.38.90.26


    *Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

    Thank you! Your submission has been received!

    Oops! Something went wrong while submitting the form