objet vendu

Tête de jeune fille par Paul Belmondo (1898-1982)

Tête de jeune fille par Paul Belmondo (1898-1982)
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Tête de jeune fille par Paul Belmondo (1898-1982)"
Buste de jeune fille, épreuve en terre cuite patinée ton pierre par Paul Belmondo (1898-1982), sur socle cubique en bois reposant sur une semelle en bois noirci.
Epreuve non signée.
La tête pivote sur l'axe du socle.
De tradition familiale, ce buste serait le portrait de Muriel Belmondo, sœur d'Alain et de Jean-Paul.
On retrouve d'ailleurs fréquement ce même visage sur d'autres sculptures, terres cuites et bronzes de l'artiste, notamment dans le livre «Sculptures, dessins, aquarelles par Paul Belmondo aux Editions du Chêne.
Ce buste est à rapprocher de la «Tête de jeune fille» par Paul Belmondo passée le 19 mai 2003 dans la vente Tajan à Paris, Espace Tajan. Lot n° 148.
Hauteur totale, 38 cm.
Hauteur de la tête seule, 25 cm.

Paul Belmondo est un sculpteur et médailleur français, né à Mustapha, banlieue d'Alger le 8 août 1898, mort à Paris le 1er janvier 1982.

Il est le père du producteur de cinéma Alain Belmondo, de l'acteur Jean-Paul Belmondo, et le grand-père du coureur automobile Paul Belmondo.
Il est né dans une famille modeste d'origine italienne. Son père, Paul Belmondo, forgeron, était originaire de Borgo San Dalmazzo en Piémont et sa mère Rose Cerrito de Cefalù en Sicile. Sa grand-tante maternelle était la célèbre danseuse romantique Fanny Cerrito[réf. souhaitée].

Il va passer sa jeunesse à Alger. Il fait ses études primaires à l'école Dordor d'Alger. Passionné de dessin, il commence à sculpter en 1911. Il va suivre ensuite des études d'architecture à l'École des beaux-arts d'Alger où il est élève de Georges Béguet, études interrompues en 1914 par la Première Guerre mondiale. Mobilisé en 1917, et affecté dans le Génie, il participa à la bataille de Saint-Mihiel en 1918, et fut démobilisé en 1920.

Grâce à une bourse, il poursuit ses études à Paris où notamment il suit les cours de Jean Boucher à l'École des beaux-arts de Paris. Il devient l'ami de Charles Despiau. Il obtient le Prix Blumenthal en 1926. Il se marie à Paris en 1931 avec Sarah Rainaud-Richard (1901-1996) (trois enfants naîtront de ce mariage, Alain, Jean-Paul et Muriel). Son atelier se situait dans d'anciennes écuries, avenue Denfert-Rochereau à Paris.

Il reçoit beaucoup de commandes de l'État, notamment pour le palais de Chaillot avec Léon-Ernest Drivier et Marcel Gimond. Il obtient le grand prix artistique de l'Algérie en 1932 puis le grand prix de la Ville de Paris en 1936.
Après guerre, il devient professeur à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1956 et membre de l'Institut de France en 1960. Il est élu à l'Académie des beaux-arts le 18 février 1960 au second tour par 23 voix sur 36 votants, en remplacement de Paul Niclausse.

Il est commandeur de la Légion d'honneur, de l'ordre des Arts et des Lettres, et officier de l'ordre de Léopold de Belgique.

Il meurt le 1er janvier 1982 au 4 rue Victor Considérant à Paris. Il est enterré au cimetière du Montparnasse. Jean-Paul Belmondo reprocha à Jack Lang, alors ministre de la Culture, son absence d'hommage à la mémoire de son défunt père.

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - sculptures terre cuite

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Antiquités Alain Giron
Antiquaire Généraliste, Objets D'art

Tête de jeune fille par Paul Belmondo (1898-1982)
02 54 97 46 00
06 07 57 86 68


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form