objet vendu

Gérard Jean Galle - Grd Bougeoir Modèle Du Chateau De Fontainebleau Bronze Doré Mercure Empire

Gérard Jean Galle - Grd Bougeoir Modèle Du Chateau De Fontainebleau Bronze Doré Mercure Empire
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Gérard Jean Galle - Grd Bougeoir Modèle Du Chateau De Fontainebleau Bronze Doré Mercure Empire"
Grand bougeoir ou flambeau en bronze doré au mercure, époque Empire après 1804-1805, par Gérard Jean Galle d'après le modèle crée par son père Claude Galle.

Claude Galle (1759-1815), bronzier et fondeur-ciseleur, reçu maître en 1786 et actif rue Vivienne, fournit le Garde-Meuble de la Couronne sous Louis XVI mais aussi et surtout sous l’Empire. Il effectue notamment des livraisons pour les châteaux des Trianons, de Fontainebleau, de Saint-Cloud, de Compiègne et du Palais des Tuileries.
Son fils Gérard-Jean Galle ((1788-1846) lui succède en 1815 après une brillante carrière dans les armées Napoléoniennes en reprenant l'atelier installé rue Vivienne à Paris. (En 1810, Claude Galle avait fait la requête que son fils soit relevé des ses obligations militaires pour l'aider, il fallut attendre la chute de Napoleon et la mort du père pour que Gérard Jean reprenne la direction des affaires). Il perpétua avec succès la tradition familiale en créant de spectaculaires objets d'art en bronze en éditant des modèles de son père et de nouvelles créations comme notre pendule. En 1819, ses créations sont récompensées à l'Exposition des produits de l'industrie organisée au Louvre où il remporte une médaille d'argent pour ses horloges et ses luminaires en bronze. Il devient par la suite fournisseur de la couronne et de la plus haute aristocratie (duc de Richelieu, le marquis de Martel, le vicomte de la Rochefoucauld). La Révolution de Juillet de 1830 et l'avènement des Orléans au pouvoir nuisent à ses affaires. Il meurt ruiné en 1846.

Notre bougeoir est identique au modèle exposé au château de Fontainebleau et listé dans le livre de Jean-Pierre Samoyault Pendules et bronzes d'ameublement entrés sous le premier Empire, numéro 151 page 172 et dans le livre L'heure, le Feu, la Lumière - les bronzes du mobilier national - modèle 38 page 87.

Plusieurs paires ont été acquises auprès de Claude Galle en 1807-1810-1813 par le mobilier Impérial pour le château de Fontainebleau : l'appartements de Prince N°7 (Cour des Cerfs) en 1807, appartement de Prince Souverain en 1810 (par Thomire Duterme), cabinet de l'Empereur au palais du Grand Trianon par Ravrio en 1813. Ce modèle a probablement été crée par Galle et sous-traité à Thomire (ou peut être l'inverse) et encore sous traité par l'un de ces deux bronziers en 1813 à Ravrio. Le mobilier national en possède également plusieurs paires dans ses collections.

Ce modèle se distingue par leur grande sobriété ainsi que une excellente qualité d'exécution. Piétement à larges palmettes, fut cannelé en carquois.
On connait le modèle classique de 25cm comme la paire que nous vendons http://www.gslr-antiques.com/boutique/luminaires/paire-bougeoirs-empire-claude-galle-fontainebleau.php

Le bougeoir que nous présentons ici est un flambeau, c'est le grand modèle de 27cm
Il est composé de 9 pièces indépendantes (signe de la qualité du modèle), intégralement en bronze doré au mercure en mat et brillant (bronze seulement, pas de parties en laiton).

Bel objet de collection de qualité historique.

Dorure d'origine en excellent état sans usure, vraiment très fraîche.
Idéal à usage de lampe de bureau, de salon ou de chevet.

Hauteur : 27cm

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Bougeoirs - Flambeaux

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

GSLR Antiques
Antiquaire multi-spécialiste - du XVIIIe au XXe.

Gérard Jean Galle - Grd Bougeoir Modèle Du Chateau De Fontainebleau Bronze Doré Mercure Empire
+33658910924


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form