Albert LEBOURG (1849-1928) "Etal de boucher à Alger c.1872/77" Impressionniste, Orientaliste, rouen, Algérie..... flag

Albert LEBOURG (1849-1928) "Etal de boucher à Alger c.1872/77" Impressionniste, Orientaliste, rouen, Algérie.....
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Albert LEBOURG (1849-1928) "Etal de boucher à Alger c.1872/77" Impressionniste, Orientaliste, rouen, Algérie....."
Rare huile/toile d'Albert Lebourg représentant un étal de boucherie à Alger vers 1872/77 signée + indications en bas à gauche + au dos, une ancienne étiquette d'exposition à la galerie georges Petit en 1923.
format hors cadre 41x27cm.
Il s'agit donc d'une rare composition d'Albert Lebourg datant de sa période orientaliste lorsque le peintre enseigne à Alger entre 1872 et 1877, il a alors 23 ans. On remarque de suite le très grand talent du peintre, qui joue habilement des clairs obscurs grâce à une touche impressionniste et une palette des plus subtile. Il est en effet attiré par la casbah d'Alger et surtout les étals de bouchers, poissonniers, potiers...dont il fera plusieurs tableaux (voir dernière photo d'un tableau similaire vendu en 2014, estimée 6/7000€ ). Certains sont conservés au Musée du quai branly à Paris.
Albert Lebourg, né le 1er février 1849 à Montfort-sur-Risle, et mort le 6 janvier 1928 à Rouen, est un peintre impressionniste français, issu de l’École de Rouen.
Après des études à l'école des beaux-arts de Rouen, Albert Lebourg enseigne le dessin à Alger de 1872 à 1877, où il rencontre le coloriste lyonnais Jean Seignemartin (1848-1875). Sous son influence, Lebourg éclaircit sa palette et réalise une série de tableaux d'après le même sujet.
À son retour en métropole, il expose Une Femme lisant au Salon de Paris en 1878. Lors de la quatrième exposition impressionniste de 1879, il présente dix tableaux et dix fusains inspirés de l'Algérie et de la Normandie, dont L'Amirauté à Alger. Il s’installe à Paris dans le quartier des Gobelins et fréquente en 1878, 1879 l’atelier de Jean-Paul Laurens pendant deux ans dans le but de préparer le concours de professeur de dessin de la Ville de Paris. Mais il renonce à ce projet puis expose à nouveau avec les impressionnistes en 1880 lors de leur cinquième manifestation.
Au Salon de 1883, la toile Le matin; Dieppe est acceptée. Sur les conseils de son ami Paul Paulin, il effectue un voyage en Auvergne au mois de juillet 1884. Il visite Thiers, Riom, le Mont-Dore et revient en Auvergne à Pont-du-Château, en août 1885. Après un bref passage à Paris, il rejoint Pont-du-Château à l’automne, y passe l’hiver et rentre à Paris au printemps suivant. Il ne réapparaît au Salon qu'en 1886 avec Neige en Auvergne.
Puis il est invité en février 1887 à l’exposition du Groupe des XX à Bruxelles. Lebourg expose au 1er salon de la Société nationale des beaux-arts du 15 mai au 30 juin 1890. Il participera de même en 1891, 1892, 1893 (où il devient sociétaire). En 1892, il prend un logement 20 quai de Paris à Rouen. Son épouse Marie y décède le 3 août 1894.
Il séjourne ensuite à Versailles chez sa belle-mère, puis à Alençon. De l’automne 1895 jusque début 1896, il visite la Hollande avec le peintre Horace Mélicourt, ancien compagnon de l’atelier Jean-Paul Laurens. En février, il participe à la 3e exposition de la Libre Esthétique à Bruxelles. Au mois d’avril, une exposition particulière lui est consacrée à la galerie Mancini rue Taitbout à Paris.
Au mois d’août 1897, il effectue un second voyage aux Pays-Bas, à Rotterdam. Il est présent en 1900 à l’exposition de la Centennale de l’Art français et aussi au Pavillon des Peintres orientalistes.
En mars 1901, il figure à la 8e exposition de la Libre Esthétique à Bruxelles. Pendant l’été 1902, il part en cure à Saint-Gingolph, Suisse, y reste jusque fin novembre; mais se déclare peu convaincu par les paysages de montagne. Passe à des formats plus grands.
En 1903, il expose à la Nationale des beaux-arts six vues du lac Léman. Il participe à l’exposition d’Hanoï dans le cadre de la présence culturelle de la France en outre-mer, ce qui lui vaut sa nomination au grade de chevalier de la Légion d'honneur en 1903. En 1924, il sera promu au grade d'officier.
En 1905, il effectue une voyage dans le sud-ouest de la France avec un séjour prolongé à La Rochelle. Durant l’année 1907, il participe à l’exposition l’Âme normande à Paris. Il consacre l’été à visiter la Belgique:Gand, La Panne, Bruges. Il passe la suite de l’été à La Bouille, près de Rouen.
Au cours de l’année 1910, il séjourne à Amiens. Et, à l’automne, il se trouve en villégiature à Chalou-Moulineux, village dans la banlieue sud de Paris. Il obtient une médaille de bronze à l’exposition internationale d’art à Barcelone en 1911. La même année, il expose des vues d’Amiens et de Chalou-Moulineux à la Nationale des beaux-arts.
Atteint de paralysie, Lebourg cesse de peindre en 1925. Les paysages d'hiver et les sites au bord de l'eau ont la prédilection de cet artiste pour qui «les valeurs prédominent sur les tons»
Il repose au cimetière monumental de Rouen. Albert Lebourg est membre de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen.
Cette huile est en très bon état pour son age, toile et chassis d'origine, quelques infimes craquelures; livrée dans un cadre ancien à patine noire.
garantie authentique
Prix : 1950 €
Artiste : Albert Lebourg (1849-1928)
Epoque : 19ème siècle
Style : Orientaliste
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 27
Hauteur : 41
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie Laurent Goudard" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Orientalistes, Orientaliste"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Galerie Laurent Goudard
Tableaux 19ème et Modernes, Spécialiste de l'Ecole de Crozant
Albert LEBOURG (1849-1928) "Etal de boucher à Alger c.1872/77" Impressionniste, Orientaliste, rouen, Algérie.....
0555 333 777
06 22 24 11 48


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form