Affiche Roger Irriera 1937 Le Sud Algerien Cfa Imprimeur Baconnier Alger flag

Affiche Roger Irriera 1937 Le Sud Algerien Cfa Imprimeur Baconnier Alger
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Affiche Roger Irriera 1937 Le Sud Algerien Cfa Imprimeur Baconnier Alger "
Affiche de Roger Irriera "Le Sud Algérien". Imprimeur Baconnier - Algiers 8.1937
Sur le haut à droite le symbole des Chemins de Fer Algérien CFA et tamponné bleu "Chemins de Fer de l'Etat",
la suite est illisible . Notons plusieurs déchirures, marques de pliure ainsi que des tâches jaunâtres.
Il est vendu dans son jus et tel que présenté sur les photos.



Roger Jouanneau-Irriera (1884-1957)
Né à Bordeaux dans une famille bourgeoise, Roger Jouanneau-Irriera passe sa jeunesse à Paris.
Sous la pression de ses parents, il fait des études de commerce mais répondant à ses propres
aspirations, il entre ensuite à l’école des Beaux-arts. Survient la Première Guerre mondiale,
durant laquelle Roger Irriera combat sur le front français
et sur le front d’Orient (il est affecté à la 22e section d’infirmiers militaires en 1914 puis à
la 15e section d’infirmiers militaires en 1916 ; il est ensuite dirigé sur le front d’Orient en
janvier 1915 mais tombé malade, il est évacué en août 1916 ; il est affecté comme
mitrailleur et observateur à l’escadrille B59 en juin 1917 et termine la guerre avec le grade de
sergent).
Durant le conflit, il n’abandonne cependant pas son crayon, dessinant ce qui ntoure son quotidien
de soldat. Surtout, la Grèce lui offre un champ d’observation d’où il ramène un grand nombre
de dessins et d’aquarelles (aujourd’hui conservés au musée d’histoire contemporaine / BDIC
à Paris). Certaines de ses œuvres dessinées sur le front d’Orient ont été utilisées par la
suite par les Grecs pour la reconstruction de l’ancienne Salonique et le tirage de cartes
postales.
4entoure son quotidien de soldat. Surtout, la Grèce lui offre un champ d’observation d’où il ramène
un grand nombre de dessins et d’aquarelles (aujourd’hui conservés au musée d’histoire contemporaine / BDIC 3 à Paris).
Certaines de ses œuvres dessinées sur le front d’Orient ont été utilisées par la suite par les Grecs
pour la reconstruction de l’ancienne Salonique et le tirage de cartes postales.
Figurines en papier représentant : Vingt-cinq silhouettes dans une place de la capitale macédonienne par Jouanneau-Irriera,
Salon des armées, Paris, janvier 1917 . Au lendemain de la Grande Guerre, Roger Jouanneau-Irriera reprend son activité de peintre,
collaborant à plusieurs périodiques illustrés consacrés au théâtre (La Rampe, Cyrano, Comoedia, etc.) ou à l’Afrique
(L’Echo d’Alger, Terre d’Afrique). Chargé de mission en Orient en 1920, il parcourt le Liban, la Palestine, puis l’Egypte et
le Soudan en 1921-1922. Il réalise une œuvre importante composée notamment de dessins à caractère documentaire et de portraits
dont ceux du roi d’Egypte Fouad Ier et du gouverneur militaire britannique de la Palestine. Résidant ensuite plusieurs années
en Algérie, il multiplie les œuvres orientalistes et accumule les portraits, d’autorités civiles et militaires ainsi que
de la population. En 1925, il expose au syndicat d’initiative d’Alger et à cette occasion, a droit à un article illustré élogieux
dans le magazine Terre d’Afrique. Ses œuvres algériennes ont illustré plusieurs ouvrages.
5À la demande de l’éditeur-imprimeur algérois Baconnier, Irriera réalise de nombreuses affiches pour les compagnies aériennes
et maritimes, les chemins de fer algériens et le tourisme saharien.
Dans cette période, il se rend également en Tunisie et au Maroc où il ne cesse de dessiner et de croquer portraits, scènes de rue,
petits métiers, etc. En 1936, paraît un Tunisie, Atlas historique, géographique, économique et touristique.
À la veille de la Seconde Guerre mondiale, chargé de mission par les directions de l’enseignement supérieur et de
l’enseignement technique et des Beaux-arts à l’Éducation nationale et par le ministère des Colonies, il se rend en AEF
(Afrique équatoriale française) et en AOF (Afrique occidentale française). Il y réalise plus de six cents pièces, les unes destinées
à illustrer une Histoire de l’Afrique noire française, qui ne paraîtra jamais, les autres à figurer dans les collections du musée
de l’Homme au palais de Chaillot (Paris).

Source : http://archives.ecpad.fr



HAUTEUR 97,7 CM LARGEUR 60,3 CM

Z203


Prix : 1500 €
Artiste : Roger Irriera
Epoque : 20ème siècle
Style : Art Déco
Etat : Prévoir restauration

Matière : Papier
Largeur : 60,3 cm
Hauteur : 97,7 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Antiquités Caignard" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Lithographies, Art Déco"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Antiquités Caignard
Antiquaire généraliste
Affiche Roger Irriera 1937 Le Sud Algerien Cfa Imprimeur Baconnier Alger
06 20 89 11 79


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form