Sapeur de la Garde, Aquarelle - G Bonneterre fin XIX ème siècle - 1969 flag

Sapeur de la Garde, Aquarelle - G Bonneterre fin XIX ème siècle - 1969
Agrandir les 2 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Sapeur de la Garde, Aquarelle - G Bonneterre fin XIX ème siècle - 1969"
Dimensions avec cadre
Hauteur: 36,5 cm
Longueur: 26,5 cm
Dimensions à vue
Hauteur: 22 cm
Longueur: 13 cm

Cadre
Cadre baguette vieil or

Signature
En bas à droite
Datée : 1945

Ce sapeur de la Gendarmerie à pieds du Second Empire est le digne descendants des soldats «porte-hache» crées en 1747 sur le modèle prussien des «soldats charpentiers». Les meilleurs soldats de la Gendarmerie appartiennent à laGarde Impériale. Celle-ci avait été rétablie par le décret du 1ermai 1854, et un régiment de gendarmes à pied avait également créé.
Envoyé en Crimée dès septembre 1854, le régiment s’était illustré lors des combats du 7 juin 1855, perd 5 officiers et 136 gendarmes.Ce sera toutefois la seule campagne extérieure du régiment avant la guerre de 1870.
Le sapeur de cette aquerelle est coiffé d’un bonnet à poil (aussi appelé oursin) surmonté du plumet blanc et écarlate, très proche de celui des Grenadiers. Il porte les gants à crispin, c’est-à-dire agrémentés de manchettes épaisses destinées à protéger les poignets.Le tablier de «pontonnier», en veau (parfois aussi en mouton ou en buffle) ainsi que la hache font également partie de l’équipement du sapeur. Sur son bras, l’insigne, deux haches croisées surmontées d’une grenades, indique la fonction et le grade du sapeur.

L'artiste :
Georges Bonneterre est né dans la Ville Rose, à la fin du 19èmesiècle. Comme tout bon méridional qui se respecte, c’est un bon vivant. Le verbe haut, la plaisanterie toujours au bord des lèvres, il a le cœur sur la main et ne se prend jamais au sérieux. Tellement peu d’ailleurs, que ses activités de peintre n’étant guère rémunératrice, il exerce en parallèle le métier de voyageur-représentant… en lingerie féminine!Boudu*c’est qu’il n’y a pas de sots métiers du moment qu’ils font bouillir la marmite! Car il a beau solliciter la charge de «peintre des armées», celle-ci, lui sera toujours refusé.
Mobilisé en 1914, Georges Bonneterre est versé dans le corps des Artilleurs. La chute d’un chariot de munitions le blesse sévèrement. Mais il se doit à la Patrie, et retourne au feu à peine rétabli.
Ses pérégrinations de représentants de commerce ne l’empêchent pas detenir son petit atelier et de participer à la fondation de l’Académie toulousaine des Arts militaires Anciens qu’il préside avant d’en être le Président d’Honneur.
Il s’éteint à l’âge de 80 ans, dans les premiers mois de 1969.

COPYRIGHT LESTRESORSDEGAMALIEL.COM
Prix : 260 €
Artiste : Georges Bonneterre Fin Xixème - 1969
Epoque : 20ème siècle
Style : Autre style
Etat : Bon état

Matière : Aquarelle
Largeur : 26.50
Hauteur : 36.5
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Les Trésors de Gamaliel" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Aquarelles, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Les Trésors de Gamaliel
Bronzes d'édition & Peintures XIXème début XXème & Bijoux Anciens
Sapeur de la Garde, Aquarelle - G Bonneterre fin XIX ème siècle - 1969
06 38 91 53 60


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form