André Cottavoz (1922-2012) " Nu au bouquet " Lyon, Sanziste, truphémus, Lachieze-rey, fusaro flag

André Cottavoz (1922-2012) " Nu au bouquet " Lyon, Sanziste, truphémus, Lachieze-rey, fusaro
Agrandir les 10 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"André Cottavoz (1922-2012) " Nu au bouquet " Lyon, Sanziste, truphémus, Lachieze-rey, fusaro"
Superbe huile/panneau d'agloméré d'André Cottavoz représentant un nu au bouquet de fleurs, signée en bas à droite.
format hors cadre 41x36cm.
Il s'agit en efet d'une sublime composition de Cottavoz, il représente ici un de ses sujets de prédilection, un nu assis dans un transat près d'un bouquet, comme à son habitude il traîte ce sujet par des touches extrèmement riches en matière, du grand Cottavoz au sommet de son art !
En effet je ne présente plus André Cottavoz, artiste Lyonnais connu et reconnu dans le monde entier, un des précurseurs du mouvement Sanziste, reconnaissable entre tous grâce à ses empâtements de couleurs, comme il fut le seul à savoir maîtriser.
Né en 1922 à Saint-Marcellin, dans l’Isère, André Cottavoz fait ses études à l’École des beaux-arts de Lyon en 1939.
En 1942, Cottavoz à 20 ans, il fait partie de la classe 22 et doit se rendre au Service du Travail Obligatoire. Le STO, lui vaut une déportation en Autriche avec son camarade Philibert Charrin. Malgré des conditions de vie éprouvantes, ils réussissent à peindre sur des morceaux de carton et même à exposer mais les tableaux seront détruits.
Libéré et ses études terminées, il participe, à partir de 1945, à plusieurs expositions. En 1953, il obtient le prix Fénéon.
Entre-temps, un important mouvement voit le jour: la Nouvelle figuration de l'école de Lyon, ou sanzisme. Jean Fusaro, André Lauran, Jacques Truphémus et Paul Philibert-Charrin se joignent à André Cottavoz pour en exprimer les tendances, à savoir la recherche d'une lumière moins naturelle que jaillissante de l'intérieur même de la toile, intention que pour sa part Cottavoz soutient par l'épaisseur de la «pâte sensuelle qu'il accumule en tons pastel et crayeux […] étant par là figuratif au sens où il part de la réalité, abstrait au sens où il la réduit à son essence »: peindre, pour André Cottavoz, c'est véritablement sculpter ses toiles (où la monochromie n'est pas rare) à la truelle, d'où le surnom qui a pu lui être donné de «Monticelli vert».
À Vallauris où il s'installe définitivement en 1962, André Cottavoz s'intéresse à la céramique émaillée qu'il travaille avec Roger Collet.
Les œuvres d'André Cottavoz figurent dans de nombreux musées de France et à l'étranger, et de multiples expositions de ses œuvres ont été organisées en France et à l'étranger à partir de 1946.
Ce panneau est en très bon état, je signale juste une infime restauration dans le coin supérieur gauche, due à une petite faiblesse du panneau et une craquelure, aujourd'hui indécelable; je propose ce panneau sans cadre.
oeuvre garantie authentique
Prix : 1590 €
Artiste : André Cottavoz (1922-2012)
Epoque : 20ème siècle
Style : Art moderne
Etat : Bon état

Matière : Huile sur panneau
Longueur : 36
Hauteur : 41
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie Laurent Goudard" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Peintures Abstraites, Art moderne"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Galerie Laurent Goudard
Tableaux 19ème et Modernes, Spécialiste de l'Ecole de Crozant
André Cottavoz (1922-2012) " Nu au bouquet " Lyon, Sanziste, truphémus, Lachieze-rey, fusaro
0555 333 777
06 22 24 11 48


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form