objet vendu

Portrait présumé d' Antoine de Mailly, marquis de Châteaurenard, miniature pendentif du XVIIIè

Portrait présumé d' Antoine de Mailly, marquis de Châteaurenard, miniature pendentif du XVIIIè
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Portrait présumé d' Antoine de Mailly, marquis de Châteaurenard, miniature pendentif du XVIIIè"
Portrait présumé d'Antoine-Anne-Alexandre-Marie-Gabriel-Joseph-François de Mailly, marquis de Châteaurenaud connu sous les noms d'Antoine de Mailly, Antoine Mailly ou Mailly-Chateaurenaud (né le 25 novembre 1742 à Vesoul, mort en 1819 à Franchevelle), est un homme politique français, élu de Franche-Comté, puis de Saône-et-Loire. Constituant (1790-1791), conventionnel (1792-1795), membre du Conseil des Anciens (1795-1798). Il fut secrétaire de Voltaireet également le deuxième président de la Société d'agriculture, Lettres, Sciences et Arts de la Haute-Saône. L’aïeul d’Antoine de Mailly, Antoine Mailly, auxiliaire de justice achète un office anoblissant à la cour des comptes de Dôle en 1696 puis 4 ans plus tard acquiert la seigneurie de Châteaurenaud avec son fils Guillaume.
En 1741, la famille s'étend à Vesoul et Franchevelle en s’alliant à la famille Henrion de Magnoncourt. Un an plus tard Antoine naît à Vesoul. Le domaine de Chateaurenaud devient un marquisat par lettres patentes du roi Louis XV, du mois dejuillet 1752.À l’âge de 20 ans, il se rend à Ferney pour offrir ses services à Voltaire sous le nom de Mr Esprit ou Mailly-Chateaurenaud.
De 1762 à 1765, secrétaire de Voltaire. Le patriarche de Ferneyest durant cette période engagé dans un bras de fer politique et juridique avec les autorités. L'affaire Calasmobilise son combat contre la tyrannie. En 1763, Voltaire publie anonymement le Traité de Tolérance. À cette école le jeune marquis de Châteaurenaud forge des convictions contre le fanatisme qu'il exprime publiquement en 1765 lors de la rentrée des chambres.Après son passage à Ferney, Antoine entame une carrière d'avocat généralà la Cour des comptes de Dôle, il participe activement aux débats électoraux qui secouent la noblesse de Franche-Comté et est élu député suppléant de la noblesse du bailliage d'Aval à Lons-le-Saunier, aux Etaits généraux de 1789.
Il siège à la Constituanteà partir du20 juin 1790en remplacement de Lezay-Marnésia.Au sein de l' Assemblée constituante,il se situe parmi les députés militants. Il préside laConfédération universelle des Amis de la Vérité. Il est enjuillet 1791secrétaire de l'Assemblée constituante.
En 1792 il est Président de l'administration de Saône-et-Loire, et est élu parmi les onze représentants de Saône-et-Loire à la Convention, où il siège jusqu'en 1795.
Il préside l'administration de la Haute-Saône, tout en étant très actif en Saône-et-Loire, à Louhans.
Enseptembre 1792, il est un des huit nobles élus à la Convention Nationale où il siège en tant que Jacobinset Montagnards,votant la mort du roi sans sursis.
Toujours en Saône-et-Loire, il est élu au Conseil des Anciensen 1795, il y reste jusqu'en 1798.
Maire de Vesoul de 1800 à 1813 et sur la courte période des Cents jours,il est mis à l'écart sous la Seconde Restaurationet sauvé de la loi contre le régicide par son grand âge. Il se retire au château de Franchevelle où il décède en 1819. Dimension de la miniature hors cadre H3,5 cm x L3 cm. Dimension avec cadre en laiton H4,8 cm x Largeur 4,2 cm.

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - miniatures

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Galerie Antique
portrait du XVIIIème, XIXème et début XXème siècle

Portrait présumé d' Antoine de Mailly, marquis de Châteaurenard, miniature pendentif du XVIIIè
0625858460


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form