Léon FRÉDÉRIC (1856-1940) PAYSAGE HUILE SUR TOILE - ECOLE BELGE - MUSEES flag

Léon FRÉDÉRIC (1856-1940) PAYSAGE HUILE SUR TOILE - ECOLE BELGE - MUSEES
Agrandir les 3 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Léon FRÉDÉRIC (1856-1940) PAYSAGE HUILE SUR TOILE - ECOLE BELGE - MUSEES"
Léon FREDERIC (1856-1940)
"Paysage"
Huile sur toile
Signée en bas à gauche
65 x 46 cm

Très belle qualité pour ce paysage du célèbre peintre Léon Frédéric, dont les oeuvres sont conservées dans de nombreux musées : Orsay (Paris), Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique (Bruxelles), Musée des Beaux-Arts de Gand etc...
Fils d'un bijoutier prospère, Léon Frédéric entre en 1871 comme apprenti chez le peintre-décorateur Charle-Albert, et suit les cours du soir à l'Académie de Bruxelles. En 1874, il travaille dans l'atelier particulier de Jean-François Portaels. L'année suivante, il se cotise avec de jeunes peintres pour louer un atelier où ils peuvent étudier le modèle vivant. De 1876 à 1878, il prépare le Prix de Romeauquel il échoue, mais son père lui offre de quoi voyager en Italie toute une année de 1878 à 1879, il fait ses débuts au sein du groupe l'Essorqui réunit des tenants du réalisme. En 1883, il est salué comme un peintre plein de promesses avec son tableauLes Marchands de Craie, un triptyque ralliant le modernisme au génie des Maîtres primitifs, et durant les années 1890, il devient un des peintres les plus populaires de Belgique, cité aux côtés de Constantin Meunierou d'Eugène Laermans. Le 24 avril 1929, le roi Albert Ieraccorde à Léon Frédéric (en même temps qu'à James Ensor) le titre de baron.
En 1882, il découvre l'œuvre du peintrenaturalistefrançais Jules Bastien Lepageau salon de Bruxelles. Son art est l'alliance bizarre d'un naturalisme maniéré avec la naïveté et la luxuriance du Quattrocentoet des Primitifs flamands, souvent exécutées sous forme de tryptiques.
Le peintre desMarchands de craierelate avec une poésie touchante les visages, ceux des petits surtout dans leur timidité craintive ; l'un a la grosse tête, l'air bête, borné, un autre louche affreusement, ils sont tous malgré tout, même ces deux là : ravissants. C'est la poésie de la misère, de la résignation, du devoir silencieux, du courage. Certains tableaux prennent la forme d'allégories ésotériques comme : l'Intérieur d'atelierde 1882, au Musée d'Ixelles. Ces œuvres suffisent à classer Léon Frédéric comme l'un des maîtres du courant symbolistebelge. Elles annoncent certains thèmes surréalistes : volet droit du triptyqueL'Eau,L'Eau dormante.
Prix : 250 €
Epoque : 19ème siècle
Style : Autre style
Etat : Bon état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 65
Largeur : 46

Référence (ID) : 540056
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie Johann Naldi" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Paysages, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Galerie Johann Naldi
Tableaux, Dessins, Sculptures
Léon FRÉDÉRIC (1856-1940) PAYSAGE HUILE SUR TOILE - ECOLE BELGE - MUSEES
0615851933
06.15.85.19.33


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form