Portrait De John Hewley Baines, Signé Et Daté De 1697 flag

Portrait De John Hewley Baines, Signé Et Daté De 1697
Agrandir les 8 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Portrait De John Hewley Baines, Signé Et Daté De 1697"
Dans ce charmant grand portrait, un jeune homme a été représenté tenant un bâton avec un ruban rouge dans un décor extérieur. Le style de portrait était populaire en Angleterre et la pose était en quelque sorte un standard accepté pour un gentleman anglais de la classe supérieure à l'époque. Selon la tradition, la gardienne s’appelle John Hewely Baines (1693-1760) et cela est annoté sur une étiquette de présentation du cadre. L'artiste a dépeint la sitter un peu plus âgée, ce qui n'est pas inhabituel.

La famille Hewley et la famille Baines résidaient à Wistow depuis le XIVe siècle environ. À partir des années 1660, Sir John Hewley (né à Wistow en 1619, décédé vers 1695), avocat de Grey's Inn (admis en 1638) et député de Whig à Pontefract et à York, commença à acheter un terrain à Naburn et en 1662, il acheta le domaine Bell. . La propriété appartenait aux familles York et Bell et North et il démolit leur ancien manoir en 1679 pour ériger un nouveau Bell Hall, à seulement 500 mètres de la rivière Ouse.

Sir John était un puritain, mais à la restauration, comme son compatriote, Lord Fairfax, et le général Monk, un royaliste et sa maison l'affirment. Non conformiste en religion, il a peut-être agi ainsi pour contourner la loi qui empêchait les ministres non conformistes de résider à moins de cinq milles de York. Les lambris dans le domaine familial Bell Hall sont réputés pour cacher des cavités dans les murs où se cachaient des ministres presbytériens. Il était marié à Sarah Woolryche (1627-1710) et le couple avait deux fils, mais ils moururent tous deux jeunes. En conséquence, lorsque Sir John et Sarah sont décédés, ils ont légué un legs important au petit-fils de la soeur de Sir John, la gardienne figurant dans notre portrait. Margaret Hewley (1620-1659), la soeur de Sir John, épouse John Baines (n ° 1623). Les Hewley et les Baines ont été liés par des mariages fréquents et une juxtaposition territoriale à Wistow, près de Selby, depuis le XIVe siècle, lorsque leurs ancêtres se sont installés côte à côte et que, depuis lors, la famille n’a pas été brisée. De cette façon, le domaine familial de Bell Hall a changé de mains, passant de la famille Hewley à la famille Baines. Il est inhabituel d’être une maison qui n’a jamais changé de propriétaire par achat.

Hewley Baines est né en 1693 et ​​n'avait donc que 17 ans lorsqu'il a hérité. Il a épousé Lucy Masterman, probablement vers 1720, et ils ont eu cinq enfants, dont quatre ont vécu jusqu'à l'âge adulte. Leur fils aîné, Hewley Baines (né en 1721), a succédé aux domaines de Bell Hall lorsque son père est décédé la même année que sa mère en 1760. Le dernier descendant, un autre John Baines, avait encore conservé environ 200 acres en 1971.

John Verelst (1648-1734), également connu sous le nom de Johannes ou Jan, est né à La Haye et était un peintre néerlandais du Golden Age. Il était le plus jeune des trois fils du peintre Pieter Hermansz Verelst. Ses frères aînés étaient Simon (considéré comme le praticien le plus accompli, le plus à la mode et le plus cher en peinture de fleurs travaillant à Londres à la fin du XVIIe siècle) et Herman, qui se forge une carrière de peintre de portraits à la cour de Habsbourg à Vienne. Le fils de Herman, Cornelius, était un peintre et sa fille Maria (1680-1744). Elle dirigea une pratique très fructueuse, principalement en portraits. Les trois fils ont d'abord étudié avec leur père dès leur plus jeune âge à La Haye.

John Verelst a émigré à Londres, la date exacte est inconnue, mais c'était déjà en 1691 (il a été inscrit comme témoin à Londres en 1691). Là, il s’est spécialisé dans les portraits et il a notoirement dépeint les «Quatre rois mohawks», un groupe de dirigeants ethniques qui ont visité la reine Anne en 1710 dans la province de New York en Amérique du Nord. Les musées et galeries de Leeds présentent un portrait de John Brandel de Charles Brandling ainsi que celui de son épouse Margaret, tous deux datés de 1698.

Provenance: descente directe dans les Hewley Baines de Bell Hall, Naburn, près de York jusqu'à John Hewley Baines de Latimer House, Heckington, Lincolnshire depuis plus de 200 ans

Littérature: Papier de la famille Baines de Bell Hall, Naburn, Centre d'histoire de Hull
Niederlandisches Kunstler-Lexikon, Dr Alfred von Wurzbach, 1910, p.766
Country Life, 17 juin 1922, p.820-823
Prix : 5850 €
Artiste : John Verelst (1648-1734)
Epoque : 17ème siècle
Style : Louis XIV - Régence
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 6
Largeur : 94
Hauteur : 118
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Titan Fine Art" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Portraits, Louis XIV - Régence"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Titan Fine Art
Tableaux Européenes et Britanniques 17ème au 20ème siècle
Portrait De John Hewley Baines, Signé Et Daté De 1697
+44 (0) 208 653 9582
+44 (0) 7875 412 111


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form