objet vendu

Edmond Lachenal Gourde Vase 1900 Ceramique Art Nouveau

Edmond Lachenal Gourde Vase  1900 Ceramique Art Nouveau
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Edmond Lachenal Gourde Vase 1900 Ceramique Art Nouveau"
Cette gourde est vendue en l'état, notons quelques accidents sur le dessus.
Saut d'émail avec une peinture qui a été posé postérieurement. Le reste est
en bon état. Le tout est typique 1900 Art Nouveau. Quelques usures et frottements
à signaler sur les côtés et sur devant le décor.


Edmond Lachenal, pseudonyme d’Édouard Achille Lachenal, né à Paris le 3 juin 1855 et mort le 10 juin 19481 est un céramiste, peintre et sculpteur français.
Edmond Lachenal est d'abord remarqué comme collaborateur de Théodore Deck : il reçoit une mention très honorable à l'Exposition universelle de 1893 à Vienne en 1873. Deck en fait alors son chef l'atelier. Les premières créations qu'il réalise dans son propre atelier, qu'il crée en 1881, sont encore très proches de celles réalisées chez Deck. Il produit des faïences dans le goût d'İznik
Après avoir reçu la médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris en 1889, il se tourne vers le grès, puis les grès flammés, tout en poursuivant ses productions antérieures. Il est, comme beaucoup d'artistes de cette période, influencé par le japonisme et par l'Art nouveau.
Collaboration avec d'autres artistes
Tout au long de son activité, Lachenal collabore avec d'autres artistes, en particulier avec des sculpteurs. En général le sculpteur façonne sa pièce qu'il confie à Lachenal ; ce dernier procède alors au glaçage et à la finition.
Il collaborera durant plus de dix ans, jusqu'en 1907, avec Agnès de Frumerie (1869-1937), une sculptrice d'origine suédoise qui s'installe à Paris en 1891.
Lachenal travaille avec Georges de Feure (qui poursuivra avec Raoul Lachenal), ainsi qu'avec Hector Guimard pour ses entrée du métropolitain, avec Auguste Rodin, Louis Dejean, René de Saint-Marceaux, Jeanne Jozon…
Edmond Lachenal ne réalise pas lui-même les opérations techniques, il travaille avec la manufacture Keller et Guérin à Lunéville.
Réception critique
Louis Énault, journaliste et romancier, écrit, en 1895, dans la revue La Grande Dame : revue de l'élégance et des arts, en rendant compte d'une exposition d'art décoratif moderne : « Edmond Lachenal est une des physionomies d'artistes les plus parisiennes que nous ayons. Je n'ai pas à faire ici l'éloge de sa pâte, souple et moelleuse, au grain délicat, aux colorations harmonieuses et suaves. Sa main féconde et facile est prête pour toutes les œuvres. »
La reconnaissance de la qualité des créations d'Edmond Lachenal n'est pas perceptible seulement dans les expositions ou les articles de presse, de grands artistes de son temps se sont portés acquéreurs de ses travaux. Ainsi Anne Lajoix rapporte, dans un article sur « Auguste Rodin et les arts du feu », que Rodin achète, dès 1895, des œuvres en grès d'Edmond Lachenal, et qu'il collaborera ensuite avec lui.
Dans un article paru en 2003 dans Le Monde, Roxana Azimi écrit : « Une revalorisation pour la céramique 1900 se dessine depuis trois ans », mais elle note « un net écart entre les œuvres qui relèvent de l'art nouveau », dont le prix est nettement supérieur à celle qui relèvent de l'Art déco, « certains artistes restent sous-cotés.[…] Une coloquinte sang de bœuf d'Edmond Lachenal (1855-1930) a trouvé preneur à seulement 1 800 euros, alors qu'une pièce de Pierre-Adrien Dalpayrat (1844-1910) a atteint 6 000 euros ».


Hauteur : 19,5 cm
Largeur : 21,8 cm
Epaisseur : 5 cm

G377

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - céramiques diverses

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Antiquités Caignard
Antiquaire généraliste

Edmond Lachenal Gourde Vase 1900 Ceramique Art Nouveau
06 20 89 11 79


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form