objet vendu

Poupée Kokeshi - Bois - Circa 1950-60 - Japon N°3

Poupée Kokeshi  - Bois - Circa 1950-60 - Japon N°3
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Poupée Kokeshi - Bois - Circa 1950-60 - Japon N°3"
Poupée Kokeshi - Bois - circa 1950-60 - Japon
Hauteur: 36 - diamètre tête10 - diamètre base 7 cm.
ois oxydé, couleurs gouachées non vernies.
Les kokeshi apparaissent dans les années 1820-40 ( fin de l'ère Edo), dans le nord de Honshu (la plus grande île du Japon), province de Tohoku.
A l'origine, elles étaient fabriquées à partir de chutes de bois par les artisans et paysans, en hiver, et ensuite vendues aux curistes. Dans cette région jaillissent de nombreuses sources thermales fréquentées par les curistes depuis des siècles. .
Les plus anciennes ont une forme de quille et peuvent avoir la tête mobile avec le rouge en couleur dominante. Elles sont à l'origine fabriquées en bois (cerisier, poirier, érable). Le bois doit être séché pendant 1 an à 5 ans, pour qu'il soit apte à la sculpture.
Elles étaient des jouets pour fillettes, ou offertes en gage d'amour ou d'amitié; ou symbolisaient le désir d'avoir un enfant en bonne santé.
Quand à leur origine et symbolique deux conceptions sont proposées par les ethnologues: (*)
- Une approche dramatique, par Omiya Amae, premier auteur à se pencher sur le sujet des kokeshi en 1928.
La succession de prés de huit famines majeures entre 1800-1837 ayant entrainé des infanticides, décès en très grand nombre. Le nom de kokeshi serait alors donné aux poupées: qui veut dire "faire disparaître l'enfant". La kokeshi permettait de ne pas oublier que les vivants avaient survécu grâce au sacrifice des enfants. La forme simple évoquerait le petit linceul, ou un fantôme. Elles auraient une fonction de talisman.
- Une approche plus culturelle:
Les kokeshi étaient simples car destinées à des petits enfants, et devaient être bon marché.
Cette simplicité nécessite un maitre artisan, une tradition séculaire ("dento"). La poupée est issu d'une communion Shinto avec la nature (foret / bois / paysage). Le Shinto place des liens entre les paysages et les formes féminines. Elles sont, modestie, discrétion, féminité, idéal féminin.
Collectionnées dés les années 1920-30 car elles incarnaient un monde ancien disparu à partir de l'ere Meiji (1868, ouverture vers l'Occident de l'Empire). les kokeshi valaient la peine d?être préservés car elles symbolisaient le patrimoine national du Japon et son peuple. Elles étaient un symbole de distanciation vis a vis des jouets occidentaux.
Une double catégorie apparait dés 1950: kokeshi Traditionnelles (aspect de quille) et les kokeshi créatives, libres de formes et décor.
Il y a désormais 11 typologies différentes (car 11 districts de production) , avec une centaine variantes.
Désormais elles sont symbole d'enfance perdue, évoluent avec les univers mangas et kawaii.

(*) Nous nous referons ici aux travaux les plus récents de l'université de Pittsburg, McDowell, Jennifer anthropologue - "Kokeshi: Continued and Created Traditions (Motivations for a Japanese Folk Art Doll)," 2011

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Art Premier

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Cabinet des curieux
Cabinet de Curiosités

Poupée Kokeshi - Bois - Circa 1950-60 - Japon N°3
0144830957
0613747892


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form