objet vendu

Adriaen Van Der Kabel (1630 -1705) Marine Et Scène Portuaire En Méditerrannée

Adriaen Van Der Kabel (1630 -1705) Marine Et Scène Portuaire En Méditerrannée
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Adriaen Van Der Kabel (1630 -1705) Marine Et Scène Portuaire En Méditerrannée"

Adriaen van der Kabel (1630-1705) Marine et scène portuaire en Méditerrannée,

Toile de 55 cm par 38 cm
Beau cadre ancien de 63 cm par 47 cm

Notre tableau est une oeuvre accomplie attribuée à Adriaen van Kabel, La composition est structurée, Les deux diagonales se croisent au centre de l'image ce qui délimite quatre triangles avec leur thème propre, Le bateau principal s'impose au centre,
La forteresse compose le triangle de gauche, celui du haut la mer et le ciel, le triangle de droite une cité avec son port et enfin le bas qui nous propose la partie la plus animée avec de nombreux personnages, certains sur le quai en train de jouer aux cartes et d'autres dans de petites embarcations

Adriaen van der Kabel (1630-1705)

Adriaen van de Kabel est un peintre, graveur et dessinateur hollandais (les provindes unies)
Aux Pays-Bas, il commence à peindre dans le style de Van Ruisdael et de Van Goyen, mais sera plus tard influencé par le style méditerranéen. Il part vivre quelques années à Rome, avant de s’établir à Lyon, où il se marie et où il est actif jusqu’à sa mort.
Son nom est parfois écrit Van der Cabel, Vandercabel ou Vandrecabel. . On sait assez peu de choses concernant la vie privée de van der Kabel; il peignait beaucoup, mais correspondait peu. Néanmoins, la plupart des biographes s’accordent pour dire que, dans sa jeunesse, il était un individu vif de caractère

De 1645 à 1648, il est l’élève de Van Goyen à La Haye. Par la suite, il part peindre aux alentours, parfois assez loin de cette ville. Sa première œuvre connue, un paysage de rivière, date de 1648. Sa productivité, à cette période, était assez faible en comparaison avec sa période française; toutefois, il est possible qu’un certain nombre de ses peintures de cette époque aient été attribuées à Van Goyen.
Ses peintures, jusqu’à 1660 environ, témoigne du style hollandais, suivant le modèle de Van Goyen, Van Ruisdaal et de Cuyp: la lumière du soleil, filtrée par le ciel moite, jette un éclat d’argent sur la scène représentée. De petits villages sont agréablement ordonnés, Les toits rouge brun des maisonnettes, les couleurs des murs, s’accordent avec la gamme de gris capricieux du ciel.
Après 1654 cependant, van der Kabel se prend d’intérêt pour les paysages méditerranéens. On connaît de lui une peinture de 1656, Zuidelijk havengezicht met twee torens (Vue portuaire du sud, avec deux tours), qui montre alors déjà tout le style que van der Kabel allait plus tard perfectionner en Italie.
Alors qu’il a vingt-cinq ans environ, il prend donc la décision de partir (lui aussi) pour Rome, Sur la route, il s'arrête à Lyon, où il séjourne vraisemblablement de 1655 à 1658.
En 1659, il arrive à Rome qu’il ne devait pas quitter avant 1666, et où il acquière la maîtrise du style italien. Là, il se joins aux Bentvueghels armi eux, on le surnomme «Geestigheid» («Humour»), un nom qui témoigne de sa vivacité, de sa sagacité et de son esprit mordant.
Après Rome, il séjourne et travaille brièvement à Ais en provence, toulouse et Avignon Il consigne ses voyages dans son carnet de croquis conservé, jusqu’en 1930, dans le Cabinet des Estampes à Berlin; celui-ci est désormais perdu.

Il se fixe à Lyon en 1668,
Il produit alors des paysages et des marines dans lesquels se dégagent une ambiance clairement méditerranéenne dans des teintes qui penchent souvent vers le brun. Son œuvre, à cette époque, montre des influences de Caude Geléé, Casteglione et de Salvator Rosa
De 1670 à 1672, le peintre Johannes Glauber travaille à ses côté, Sa réputation se construit, ainsi il réalise pour l’avocat-général à la Cour des Monnaies plusieurs peintures destinées à la décoration de sa maison de Saint-Genis. Il est également invité à décorer l’impressionnant Hôtel de Pizeys, Il devient l'un des deux «Maîtres Gardes» de la guilde des peintres.
Il eut plusieurs élèves, dont son filleul, Adrien Manglard
C'est dans cette ville de Lyon qu'Adriaen van der Kabel décède le 15 janvier 1705.

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Tableaux marine

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Galerie PhC
Tableaux anciens et modernes

Adriaen Van Der Kabel (1630 -1705) Marine Et Scène Portuaire En Méditerrannée
+33 6 62 09 89 00


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form