Nature Morte - Charles Kvapil (1884-1957) flag

Nature Morte - Charles Kvapil (1884-1957)
Agrandir les 5 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Nature Morte - Charles Kvapil (1884-1957)"
Une huile sur carton mesurant 61X50 cm (sans le cadre) représentant une nature morte Cézannienne aux raisins signée en bas à droite circa 1922 par Charles Kvapil (1884-1957)

Charles Kvapil est un peintre belge de l'École de Paris, d’origine tchécoslovaque, né en Tchécoslovaquie et non à Anvers le 1er novembre 1884, et mort à Paris en 1957.

Charles Kvapil a suivi les cours de l’ Académie royale des beaux-arts d'Anvers. Ses premiers travaux ont été exposés en 1908, au Salon d'Anvers. En 1911, il exposa à Munich ; ces œuvres montraient alors une nette influence cubiste. En 1914, il exposa à nouveau en Belgique, à la Triennale de Bruxelles.

Il est mobilisé pendant la Première Guerre mondiale.

Après l’armistice, il habite Paris, et installe son atelier à Montmartre, dans le Hameau des Artistes, entre la rue Lepic et le no 11 avenue Junot ; c’est là qu’il mourra.

il mène une existence très désargentée, mais il est pourvu d'un tempérament optimiste et il a l’espoir de percer ; il doit travailler pour survivre et il peint surtout le soir, surtout durant ses premières années à Paris.

Au Salon des Indépendants de 1920, Kvapil se révèle au public parisien.

« Dans le sillage des figures légendaires de Montparnasse, à leur ombre, et par elles tenu à une relative discrétion (le comportement des artistes entrant pour beaucoup dans l’éclat de leur carrière et l’attachement exclusif à leur production, sans prolongement « social » les condamnant à l’obscurité), se situe Charles Kvapil. Il fréquente le café du Parnasse […] et y est exposé dans un petit groupe organisé par A. Clergé, « la Compagnie des peintres et sculpteurs professionnels », qui se manifeste en 1921. La préface est rédigée par Romoff. Une seconde suit de peu. Elle comprend 102 participants, dont Friesz, Lagar, Ortiz de Zarate, Le Scouëzec, Astoy, Roysen, Loutreuil, Krémègne, Gallien, Gontcharova, Lebedeff, Ramey, Kvapil. Celui-ci reste attaché au folklore du peintre bohème dont Montparnasse est le terrain d’exploits et le modèle de vie » (in Jean Jacques Lévêque « Les années folles, 1918-1939 – Le triomphe de l’art moderne », 1992).

En 1923, ses œuvres sont accrochées chez Marcel Bernheim, puis chez Dalpeyrat, à Limoges, où il montre surtout des paysages. Par la suite, il participe au Salon d’Automne ; à celui de 1941, il présente “les Phlox”, et en 1944 “A la fenêtre”. En 1951, au même Salon, il expose “Plaisir d’été” et “le Goûter”.

Il exposa de son vivant à Paris, Munich, Bruxelles, Genève, en Italie, à Stockholm, à Londres et New York.

Il est aujourd’hui représenté dans de nombreuses collections publiques et privées, y compris au Musée d'Art Moderne de Paris, dans les musées du Havre, de Libourne, de Rouen, de Saint-Étienne, d'Amsterdam et de Tunis.
Prix : 3800 €
Artiste : Charles Kvapil (1884-1957)
Epoque : 20ème siècle
Style : Art moderne
Etat : Parfait état

Matière : Huile sur carton
Longueur : 61 cm
Largeur : 50 cm

Référence (ID) : 507153
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Le Chef d'oeuvre Inconnu" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Natures Mortes, Art moderne"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Le Chef d'oeuvre Inconnu
Peinture d'époque moderne
Nature Morte - Charles Kvapil (1884-1957)
01 40 27 08 08
06 78 77 88 24


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form