Nature Morte - Lucien Mainssieux (1885-1958) flag

Nature Morte - Lucien Mainssieux (1885-1958)
Agrandir les 4 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Nature Morte - Lucien Mainssieux (1885-1958)"
Une huile sur toile mesurant 46X38 cm (sans le cadre) représentant une nature morte Cézanienne sur un fond cubiste signée en bas à droite par Lucien Mainssieux (1885-1958) circa 1910

Lucien Mainssieux est un peintre et artiste français, né le 4 août 1885 et mort le 8 juillet 1958 à Voiron, petite ville près de Grenoble. François Joseph Girot est son premier maître et Jules Flandrin sa première influence marquante. Il arrive à Paris en 1905, l'année du scandale des peintres fauves pour travailler avec Jean-Paul Laurens. À l'académie Julian, il rencontre Dunoyer de Segonzac qui sera un ami fidèle.

À Paris, il fréquente Max Weber, rencontre grâce à lui Picasso mais fréquente aussi Matisse, Marquet, Jacqueline Marval et Rouault. Il n'est d'aucun des mouvements de l'époque, en particulier pas du cubisme. Son seul modèle absolu est Cézanne. Mainssieux entreprend de nombreux voyages au cours de sa vie, notamment à travers toute la France. Même s'il habite Paris, il revient à Voiron l'été, où il peut peindre avec plus de facilité des paysages. Son premier voyage hors de France se fait à Rome en 1910. C'est une révélation pour lui : les monuments antiques aux pierres rosies, l'architecture parfaite et la sculpture le fascinent. Lorsqu'il voit le mont Palatin, il décide de le peindre, émerveillé par la beauté du paysage. Ce mont lui est apparu la première fois alors que « le soleil descendait lentement à l'horizon, les palais de la ville et les collines lointaines étaient dans une brume d'or ». Il expose en 1913 le tableau de cette scène, Le Mont Palatin, au salon d'automne de Paris. Il est remarqué par les critiques et le grand public grâce à son style. Il retourne cinq autres fois à Rome entre 1911 et 1926.

En 1921, après avoir obtenu une bourse pour l'Afrique, Mainssieux part en Tunisie. Sa découverte du monde musulman l'émerveille et il se met à peindre des marabouts, des palmeraies, des sables et des oasis. Il retournera dans ce pays de nombreuses fois. Il visite le Maroc à quatre reprises à partir de 1929, puis écrira un livre, Le Maroc secret, illustré de dessins mais qu'il ne publiera jamais. Son dernier voyage fut encore pour le Maroc en 1958, à Agadir. Entre 1942 et 1954, Mainssieux entreprend quatre voyages en Algérie, à Tipaza.
Prix : 2850 €
Artiste : Lucien Mainssieux (1885-1958)
Epoque : 20ème siècle
Style : Art moderne
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 46 cm
Largeur : 38 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Le Chef d'oeuvre Inconnu" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Natures Mortes, Art moderne"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Le Chef d'oeuvre Inconnu
Peinture d'époque moderne
Nature Morte - Lucien Mainssieux (1885-1958)
01 40 27 08 08
06 78 77 88 24


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form