Joseph Vernet (1714-1789) et atelier- Marine Et Caprice Architectural flag

Joseph Vernet (1714-1789) et atelier- Marine Et Caprice Architectural
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Joseph Vernet (1714-1789) et atelier- Marine Et Caprice Architectural"
Atelier de Joseph Vernet (1714-1789)- Marine et caprice architectural

En préambule, il faut noter que le tableau porte la signature de Vernet. Découverte lors du nettoyage, elle est petite, non rapportée et son graphisme correspond à celles référencées. Cependant, je propose ce très beau tableau comme atelier et non de la main de Vernet. A noter également des inscriptions et numéro d’inventaire ont été découverts au dos de la toile d’origine lors du remplacement de la toile de rentoilage. (photos sur demande).
Il y a dans cette toile deux influences notables, celle de Claude gelée dit le Lorrain (pour être plus précis d’un tableau aujourd’hui exposé à Léningrad) et une influence italienne dans, par exemple, la réalisation des vagues qui peut nous faire penser au travail de Canaletto (1697-1768) mais également d’Antonio Joli de Dipi (1700-1777).
Ces deux influences nous ramènent de nouveau à Vernet qui en 1734 à l’âge de 20 ans part à Rome pour étudier les tableaux du Lorrain et l’œuvre de Canaletto. On pourrait donc penser que notre tableau a pu être peint à cette période et donc serait une œuvre de jeunesse de l’artiste.
Dans tous les cas, ce tableau est superbe. Remarquez la qualité en général et en particulier le soin extrême apporté jusqu’aux plus petits détails. Le ciel et ses nuances, les vagues, les personnages, la Rome antique avec sa pyramide de Cestius, les végétaux du bas et ceux qui coiffent les colonnes, le navire à gauche de la tour avec ce marin pendu aux cordages de la voilure, à peine perceptible…tout attire le regard et l’œil ne se lasse pas.

Toile de 74 cm par 62 cm
Très beau cadre d'époque de 98 cm par 84 cm

Joseph Vernet (1714-1789)

Claude Joseph Vernet est formé dans le Sud Ouest de la France. Il a pour maîtres Louis René Vialy, Philippe Sauvan puis Adrien Manglard. En 1734, Claude part pour Rome pour y étudier le travail des précédents paysagistes et peintres de la marine comme Le Lorrain, dont on retrouve le style et les sujets dans les tableaux de Vernet. Il se constitue un solide réseau international à l'occasion de ce voyage, et par la suite à Paris via les salons, l'Académie royale et les loges maçonniques.
Les sociabilités cosmopolites que ce réseau suscite lui permettent de déployer ses talents de société pour lancer, délibérément comme le montre son livre de raison, la mode des marines à travers l'Europe, notamment en exploitant habilement le retentissement produit par la plus grande commande royale de peintures du règne de Louis XV : celle, en 1753, de vingt tableaux des ports de France.
Le Roi lui commande vingt-quatre tableaux de ports de France pour informer de la vie dans les ports ; seuls quinze tableaux seront réalisés, de 1753 à 1765 (Marseille, Bandol, Toulon, Antibes, Sète, Bordeaux, Bayonne, La Rochelle, Rochefort et Dieppe) ; certains ports sont représentés plusieurs fois. On avait demandé à Vernet de représenter sur chaque tableau, au premier plan, les activités spécifiques à la région. Ces peintures sont donc de véritables témoignages de la vie dans les ports il y a 250 ans, et font de lui l'un des plus grands peintres de la marine. Ils lui vaudront une reconnaissance, de son vivant, par la plupart des nobles les plus attachés à la marine - ainsi, le marquis de Laborde.
Dès lors, Vernet peut vendre avantageusement ses marines, « au poids de l'or » si l'on en croit Pierre-Jean Mariette. De fait, la liste de ses commanditaires est aussi variée et internationale que prestigieuse ; elle comprend, entre autres figures célèbres, Catherine II de Russie.
Admirateur de Poussin et du Lorrain dont il reprend les effets de marines au soleil couchant déclinées également au clair de lune, Vernet parvint néanmoins à créer, à force de travail, son propre style.
Il représente en général la nature en accordant beaucoup de place au ciel ; il sait aussi animer chaque lieu par des personnages et des scènes de la vie quotidienne. Son fils Carle Vernet, son petit-fils Horace Vernet et son arrière-petit-fils Émile Vernet-Lecomte furent également peintres. Un peintre anglais, Gabriel Mathias, fut un courtier de Joseph Vernet pour la Grande-Bretagne.

Prix : 12800 €
Artiste : Joseph Vernet (1714-1789) Et Atelier
Epoque : 18ème siècle
Etat : Tres bon état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 74 cm, 98 avec le cadre
Largeur : 62 cm, 84 avec le cadre
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie PhC" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Marine, Louis XVI - Directoire"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Galerie PhC
Tableaux et Objets d'Art des XVII, XVIII et XIXeme siècles
Joseph Vernet (1714-1789) et atelier- Marine Et Caprice Architectural
+33 6 62 09 89 00


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form