objet vendu

Portrait De Jacques-Louis Maupillier dans Un Paysage du marais breton- Attribué à Pierre Bonirotte (1811-1891)

Portrait De Jacques-Louis Maupillier dans Un Paysage du marais breton- Attribué à Pierre Bonirotte (1811-1891)
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Portrait De Jacques-Louis Maupillier dans Un Paysage du marais breton- Attribué à Pierre Bonirotte (1811-1891) "
Portrait de Jacques-Louis Maupillier dans un paysage du marais breton-attribué à Pierre Bonirotte (1811-1891)

Huile sur toile de 65 cm par 54 cm
Beau cadre ancien de 78.5 par 68 cm

Jacques-Louis Maupillier

Comme combattant des guerres de Vendée, le jeune paysan deux-sévrien Jacques-Louis Maupillier s'enrôle dans l'armée vendéenne en 1793. Il est blessé 5 fois, notamment d'un coup de baïonnette dans le dos à la bataille de Bois-Grolleau près de Cholet et au bras et à la jambe gauche à la bataille de La Châtaigneraie en l'année 1794. Un certificat de pension est daté du 30 août 1826. Il a été immortalisé par la marquise Marie-Louise de La Rochejaquelein qui l'a dessiné « les armes à la main parce qu'il ne les a jamais quittées ».
Il se retira à Boismé, journalier demeurant au lieu-dit Les Touches et meurt dans une extrême pauvreté et hors d’état de pourvoir à sa subsistance et à celle de sa famille, à cause de ses blessures.
Ce personnage a inspiré Philippe de Villiers en 1977 pour la création de la Cinéscénie du Puy du Fou et son spectacle dont le héros s'appelle Jacques Maupillier.

Pierre Bonirotte (1811-1891)

Pierre Bonirote entre à l'École nationale des beaux-arts de Lyon en 1824 et étudie la peinture auprès de Pierre Révoil et Claude Bonnefond. Il expose son premier tableau intitulé Une petite Savoyarde blessée au pied à Lyon en 1833, toile acquise par la Société des amis des arts.
Après un voyage de deux ans en Italie où il rencontre Jean-Auguste-Dominique Ingres et Hippolyte Flandrin, il est recommandé en 1840 par Ingres à la duchesse de Plaisance pour fonder une école de peinture à Athènes. Il dirige cette école pendant trois ans et revient en France en 1843.
Il est nommé professeur à l'École des beaux-arts de Lyon en avril 1852, dans la 2e division de la classe de principes, puis remplace Michel-Philibert Genod à la 1re division pour enfin succéder à Joseph Guichard à la classe de peinture en 1871.
Pierre Bonirote prend sa retraite en 1874.

Les oeuvres référencées:

Jeunes filles romaines à la fontaine, 18371
Femme en costume italien, assise sur des rochers, au bord de la mer, 18402
L'Improvisateur napolitain, 1842, exposition de Paris
Jeune fille albanaise, 1842, acquis par le roi de Grèce Othon Ier
Portrait de la duchesse de Plaisance, de la reine de Grèce, de l'amiral Canaris, de l'amiral Botzaris, des princesses Soutzo, 1842
La Romaïka (Dans grecque), 1843, exposition de Paris, acquis par la ville
Fontaine arabe, 1844, acquis par la Société des amis des arts
L'Odalisque au narghilé, 1844, acquis par Augustin-Alexandre Thierriat
Le Temple d'Erechthée, 1845, exposition de Paris
Le Baptême grec, 1845, exposition de Paris
Son portrait, 18453
Mater Amabilis, 1846, exposition de Lyon, collection Courajod
La Prière du soir, 1847, exposition de Paris
Introduction de la fabrication des étoffes de soie à Lyon, 18494, acquis par la ville
Saint-Clair et Saint-Joseph, 1850, église de Châtillon-en-Michaille
Charles VIII ennoblissant les Échevins, 1851, collection Desgrand
Jean Gerson, 1856, médaillé
Phryné posant chez Apelles, 1861, exposition de Paris
Vue de l'Acropole, 1863, collection Livet
Vue de Venise, 1863, collection Colombat.

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Tableaux portraits

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Galerie PhC
Tableaux et Objets d'Art des XVII, XVIII et XIXeme siècles

Portrait De Jacques-Louis Maupillier dans Un Paysage du marais breton- Attribué à Pierre Bonirotte (1811-1891)
+33 6 62 09 89 00


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form