Esponton De 2ème Ou 3ème Porte-aigle, Au RÈglement Du 23 Août 1809, Modifié Le 25 Décembre 1811 flag

Esponton De 2ème Ou 3ème Porte-aigle, Au RÈglement Du 23 Août 1809, Modifié Le 25 Décembre 1811
Agrandir les 4 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Esponton De 2ème Ou 3ème Porte-aigle, Au RÈglement Du 23 Août 1809, Modifié Le 25 Décembre 1811"
ESPONTON DE 2ème OU 3ème PORTE-AIGLE, AU RÈGLEMENT DU 23 AOÛT 1809, MODIFIÉ LE 25 DÉCEMBRE 1811, PREMIER EMPIRE.

Fer à pointe d'estoc à arête médiane, à quatre pans creux, poinçonné par la manufacture de Klingenthal, poinçon ovale «K» surmonté d'une étoile et «B» dans un ovale, avec douille à fer de hache à dos prolongé d'un pic, L 32 cm. Douille prolongée de deux longues attelles inégales ( L 57 cm et 41 cm), la plus longue est fixée à la hampe au moyen de six vis à tête plate, à l'origine elle était garnie de trois vis à tête ronde permettant d'attacher la flamme aujourd'hui manquante.
Hampe en frêne noirci, L 195 cm.
Sabot en fer L 17,5 cm, à deux petites attelles inégales (L 14 cm, L 8,50 cm), chacune fixée avec deux vis.

L totale 2,445 m.

Très bon état.

Premier Empire.

PROVENANCE :
Vente des souvenirs et objets d'art des Princes de Bade au Château de Baden-Baden, Sotheby's octobre 1995.

HISTORIQUE :
À la suite d'une réclamation du 9e d'Artillerie à pied demandant d'avoir deux aigles en octobre 1811, l'Empereur non seulement n'accepte pas cette requête, mais il profite de l'occasion pour faire connaître à Clarke ses projets touchant les drapeaux et étendards de l'Armée. Le 20 octobre 1811 d'Amsterdam, il adresse la note suivante : « Il faut me faire un projet de règlement pour les aigles. Une par régiment suffit pour l'infanterie et la cavalerie, comme pour l'artillerie. Les régiments de cuirassiers que j'ai passés en revue en ont quatre, c'est trop. IL n'y a qu'un conseil d'administration, qu'un chef de corps, il ne faut qu'une aigle. Le bâton actuel peut rester, mais il faudrait refaire les banderoles, les broder et les rendre plus solides qu'on pourra. On pourra mettre sur les banderoles le numéro du régiment, les batailles où il s'est trouvé depuis Ulm ... il faudrait aussi adopter un modèle pour les hallebardiers qui escortent le porte-aigle, il faudrait que ce fur des armes dont on put se servir ... ».
En 1811 à la suite des intentions de l'Empereur de modifier les drapeaux ainsi que l'armement des porte-aigles, le Ministre de la Guerre Clarke fit exécuter de nombreux dessins souvent fantaisistes, non seulement par Challiot, mais aussi par le peintre David. Ces dessins d'une allure beaucoup plus théâtrale que militaire n'ont eu aucune suite.
Le 25 décembre 1811, un décret officiel confirme les dispositions suivantes :
... Art. 12 - Le 2e et 3e porte-aigle auront un casque et des épaulettes défensives, ils seront armés d'un épieu avec flammes ou esponton de parade et de défense avec une paire de pistolets.
...

Prix : 3800 €
Epoque : 19ème siècle
Style : Empire - Consulat
Etat : Très bon état

Matière : Bois et fer
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Bertrand Malvaux" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Epées, Armes Blanches, Empire - Consulat"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Bertrand Malvaux
ARMES ANCIENNES - OBJETS MILITAIRES - SOUVENIRS HISTORIQUES
Esponton De 2ème Ou 3ème Porte-aigle, Au RÈglement Du 23 Août 1809, Modifié Le 25 Décembre 1811
06 07 75 74 63


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form