Lot 4 Journaux d'époque Révolutionnaire Sur Louis XVI flag

Lot 4 Journaux d'époque Révolutionnaire Sur Louis XVI
Agrandir les 9 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Lot 4 Journaux d'époque Révolutionnaire Sur Louis XVI"

Rare lot de 4 Journaux d’époque révolutionnaire relatant la fin de la monarchie:

- JOURNAL DE PARIS DU LUNDI 14 NOVEMBRE 1791, avec la lettre du Roi à ses frères.
- JOURNAL DE PARIS DU MARDI 15 NOVEMBRE 1791, avec les lettres du Roi à ses frères.
- JOURNAL DE PARIS DU VENDREDI 22 JUIN 1792, relatant l’invasion du palais des Tuileries par les révolutionnaires.
- JOURNAL DE PARIS NATIONAL. DU MARDI 20 NOVEMBRE 1792, L'AN Ier DE LA REPUBLIQUE, avec mention de la vie du Roi dans la prison du Temple.

EXTRAIT DU JOURNAL DU 14 NOVEMBRE 1791:
«Lorsque j'ai accepté, sans aucune modification, la nouvelle Constitution du Royaume, le voeu du Peuple & le désir de la paix m'ont principalement déterminé ; j'ai cru qu'il étoit tems que les troubles de la France eussent un terme ; & voyant qu'il étoit en mon pouvoir d'y concourir par mon acceptation, je n'ai pas balancé à la donner librement & volontairement : ma résolution est invariable...etc........
Je crois que les motifs qui m'ont déterminer doivent avoir le même empire sur vous : je vous invite don à suivre mon exemple. Si, comme je n'en doute pas, le bonheur & la tranquilité de la France vous sont chers, vous n'hésiterez pas à concourir par votre conduite à les faire renaître.
En faisant cesser les inquiétudes qui agitent les esprits, vous contribuerez au rétablissement de l’ordre, vous assurerez l'avantage aux opinions sages & modérées, & vous servirez efficassement le bien que votre éloignement & les projets qu'on vous suposent ne peuvent que contrarier.
Je donnerai mes soins à ce que tous les Français qui pourront rentrer dans le Royaume y jouissent paisiblement des droits que la Loi leur reconnoît & leur assure...etc......comme une grande preuve d'attachement envers votre frère & de fidelité envers votre Roi ; & je vous saurai grè , toute ma vie , de m'avoir épargné la nécessité d'agir en opposition avec vous , par la résolution invariable où je suis de maintenir ce que j'ai annoncé. Signé LOUIS.»

EXTRAIT DU JOURNAL DU 15 NOVEMBRE 1791:
« Lettre du Roi à Louis-Stanislas-Xavier, Prince François, Frère du Roi.
Paris, le 11 Novembre 1791.
Je vous ai écrit, mon Frère, le 16 Octobre dernier, & vous avez dû ne pas douter de mes véritables sentimens. Je suis étonné que ma lettre n'ait pas produit l'effet que je devois en attendre. Pour vous rappeller à vos devoirs, j'ai employé tous les motifs qui devoient le plus vous toucher. Votre absence est un prétexte pour tous les malveillans , une sorte d'excuse pour tous les François trompés qui croyent ..........La Révolution est finie , la Constitution est achevée, la France la veut , je la maintiendrai ...........La Constitution vous a donné des droits ; elle y a mis une condition que vous devez vous hâter de remplir.....etc.....etc.....
Votre véritable place est auprès de moi ; votre intérêt, vos sentimens , vous conseillent également de venir la reprendre ; je vous y invite , & s'il le faut , je vous l'ordonne.
Signé LOUIS.
Lettre du Roi à Charles-Philippe, Prince François, Frère du Roi.
Paris, le 11 Novembre 1791.

Vous avez sûrement connoissance du décret que l'Assemblée Nationale a rendu relativement aux François éloignés de leur Patrie ; je ne crois pas devoir y donner mon consentement, aimant à me persuader que les moyens de douceur rempliront plus efficacement le but qu'on se propose & que réclame l'intérêt de l'Etat.....etc...etc..Vous ne pourriez prolonger une conduite qui inquiète la France & qui m’afflige, sans manquer à vos devoirs les plus essentiels.
Epargnez-moi le regret de concourir à des mesures sévères contre vous ; consultez votre véritable intérêt ; laissez-vous guider par l'attachement que vous devez à votre pays ; & cédez enfin au voeu des François & à celui de votre Roi. Cette démarche de votre part sera une preuve de vos sentimens pour moi, & vous assurera la continuation de ceux que j'ai toujours eus pour vous.
Signé LOUIS.»

EXTRAIT DU JOURNAL DU 22 JUIN 1792:
«En ce moment un Membre de la députation revient donner des nouvelles de ce qui se passe. Il annonce qu'il a vu le Roi avec le bonnet de la liberté, gardé par des Grenadiers sans armes....etc.......etc....
Le Peuple a manifesté le voeu de faire une Pétition. Le Roi est monté sur une chaise ; on lui a demandé de retirer son veto sur divers decrets.
Le Roi avoit arboré de lui-même & de sa propre volonté le bonnet de la liberté ; il a parlé de son inviolable amour pour la Constitution, & a crié vive la Nation.......etc..On a fait ouvrir les portes & les hommes armés ont défilé à travers les appartemens.
.......etc....Le Roi a répondu : je suis au milieu des François, & je ne crains rien ; il avoit sa sérénité & paroissoit sans inquiétude...»

EXTRAIT DU JOURNAL DU 20 NOVEMBRE 1792:
«COMMUNE DE PARIS, Commission du Temple. Du 18 Novembre.
Louis Capet a passé la soirée assez tranquillement. La toux a augmenté sur le soir jusqu'à une heure du matin. Il a saigné au nez a 11 h du soir, ainsi que le matin. Il a un petit mouvement de fièvre.
Il persiste dans la demande du Citoyen le Monnier, son Médecin, & à son défaut le Citoyen Vicq-d'Axyr.
....etc......Dimanche au matin, que peut-être il est urgent de prévenir un accident que les malveillants ne manqueroient pas de mettre sur le compte de la Commune de Paris, a arrêté que le Citoyen le Monnier, ou a son défaut le Citoyen...etc...»


Prix : 390 €
Epoque : 18ème siècle
Style : Louis XVI - Directoire
Etat : état d'usage

Matière : Papier

Référence (ID) : 471061
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"DESARNAUD" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Livres Anciens, Louis XVI - Directoire"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
DESARNAUD
Spécialiste 1ère moitié du XIXème siècle : tableaux, dessins, objets d'art
Lot 4 Journaux d'époque Révolutionnaire Sur Louis XVI
06 95 56 02 98


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form