Jesse Ramsden Machine Electrostatique A Frottement flag

Jesse Ramsden Machine Electrostatique A Frottement
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Jesse Ramsden Machine Electrostatique A Frottement"
Machine électrostatique à frottement Jesse Ramsden,

plateau circulaire en verre.

Pour l'état merci de bien détailler les photos.

En 1776, un opticien anglais, Jesse Ramsden, met au point une machine capable de produire une décharge électrique par frottement. Cette machine électrostatique à plateau de verre produit de l'électricité à partir du mouvement, plus exactement de la puissance électrique à partir de la puissance mécanique et ce sous forte tension (des dizaines et des centaines de milliers de volts) et faible intensité (des milliampères ou moins).

La machine électrostatique de Ramsden est composée de « deux montants de bois verticaux, entre lesquels est placé un plateau circulaire en verre, fixé par son centre à un axe pouvant tourner à l’aide d’une manivelle. Ce plateau, pressé entre quatre coussins de cuir, passe entre deux tubes de laiton courbés en forme de fer à cheval et armés de chaque côté de dents, que l’on appelle les peignes. Ceux-ci sont fixés sur deux gros tubes de laiton horizontaux, constituant les conducteurs, isolés par des pieds en verre. Les conducteurs sont reliés entre eux par un tube latéral terminé par une boule conductrice, par où sera recueillie l’électricité. Les montants supportant les coussins de frottement sont reliés au sol par une chainette métallique. Le plateau est électrisé positivement par son frottement contre les coussins qui eux, se chargent d’électricité négative, et qui s’écoulent dans le sol par la chainette métallique. Le plateau agit par influence sur les deux conducteurs horizontaux, il attire sur les peignes, où elle s’écoule, l’électricité négative (décomposant l’électricité neutre) et repousse l’électricité positive aux extrémités des conducteurs et sur la traverse terminée par la boule, permettant ainsi de recueillir le courant. » (1)



Cette invention est à l’origine des génératrices, qui au XVIIIème siècle sont capables de produire de l’électricité à jets continus et d’obtenir des étincelles de plus en plus longues.



Les photos font partie intégrante de la description.

Dimensions :

Hauteur: 44,5 cm

Largeur: 22 cm

Longueur: 50,3 cm

Diamètre verre: 27 cm

C1711



Prix : 3500 €
Epoque : 19ème siècle
Etat : Très bon état

Matière : Bois et verre
Longueur : 50,3 cm
Largeur : 22 cm
Diamètre : 27 cm
Hauteur : 44,5 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Antiquités Caignard" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Instruments Scientifiques, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Antiquités Caignard
Antiquaire généraliste
Jesse Ramsden Machine Electrostatique A Frottement
06 20 89 11 79


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form