Att. à Piat Sauvage (1744-1818) - Trompe l'œil Éliézer et Rébecca flag

Att. à Piat Sauvage (1744-1818) - Trompe l'œil Éliézer et Rébecca
Agrandir les 3 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Att. à Piat Sauvage (1744-1818) - Trompe l'œil Éliézer et Rébecca"
Attribué à Piat-Joseph SAUVAGE (Tournai 1744 - 1818)
Trompe l'œil d'un bas-relief "Éliézer et Rébecca" Vers1770 Piat Joseph Sauvage est un peintre flamand connu pour sa peinture décorative, ses grisailles et trompe-l’œil en camaïeu, influencés par le travail de Jacob de Wit. Il s’est spécialisé dans les imitations de bas-reliefs sculptés en pierre et marbre, mais aussi en bronze patiné, en terre cuite et en stuc. Ses grisailles et dessus de portese retrouvent fréquemment dans sa ville natale (œuvres au musée) ainsi que dans les maisons royales (les châteaux de Versailles, Fontainebleau et Compiègne) et des églises de province. Les thèmes qu’il affectionne particulièrement pour illustrer ses bas-reliefs sont : lesscènes à l’Antiqueavec des personnages drapés, desnatures mortes, des allégories ainsi que desbacchanales de puttijouant avec des guirlandes de fleurs et des animaux.

Piat Joseph Sauvage travaille dans l’entreprise familiale (Son père, Antoine Sauvage, était vitrier) jusqu’à l’âge de dix-sept ans, tout en recevant une formation technique à l’École de dessin. Il va ensuite perfectionner son éducation artistique à l’Académie d’Anvers sous la direction du peintre d’histoire et de grisailles Martin-Joseph Geeraerts. Il s’installe à Paris en 1774 et devient membre l’Académie de Saint-Luc rapidement. En 1783, il est reçu à l’Académie royale de peinture et de sculpture ce qui lui permet d’être nommé premier peintre du Prince de Condé, puis de Louis XVI. En cette qualité, il réalise les portraits de la famille royale que l'on retrouve par la suite dans de nombreuses miniatures.

Durant le règne de Napoléon, Piat Sauvage reçoit un nombre important de commandes, dont certaines étaient directement de l’Empereur pour ses portraits personnels. Il réalise le plafond de la chapelle du Château de Saint-Cloud et décore le théâtre de Chantilly (rasé sous la Révolution). De 1804 à 1807, il exerce son art comme peintre de figures sur porcelaine à la célèbre Manufacture de Sèvres.

Le sujet de ce bas-relief esttiré duLivre de la Genèse(24,15-27):Éliézer, serviteur d'Abrahamestenvoyé par ce dernier à la recherche d'une épouse pour son fils Isaac. Il est envoyé à Nahor, en Chaldée et demande sur place l'aide de Dieu pour choisir l'épouse. Il décide de choisir celle qui lui offrira à boire à lui et à ses chameaux. En échange, il offre à Rébecca les bijoux donnés par Abraham: deux bracelets et une bague, accompagnés de la lettre de demande en mariage. Cette scène peut-être rapprochée du Christ et la Samaritaine, dont il est délicat de différencier le sujet. Collection particulière 51,5 x 30 cm hors cadre

Prix : 3400 €
Artiste : Piat-joseph Sauvage (1744-1818) Att. à
Epoque : 18ème siècle
Etat : Parfait état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 51,5 cm hors cadre
Largeur : 30 cm hors cadre
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie de Frise" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Religieux, Louis XVI - Directoire"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Galerie de Frise
Spécialiste Tableaux Anciens
Att. à Piat Sauvage (1744-1818) - Trompe l'œil Éliézer et Rébecca
06 77 36 95 10


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form