Jacques-Samuel Bernard (1615-1687) - Nature morte aux fleurs flag

Jacques-Samuel Bernard (1615-1687) - Nature morte aux fleurs
Agrandir les 2 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Jacques-Samuel Bernard (1615-1687) - Nature morte aux fleurs"
Jacques-Samuel BERNARD (Paris 1615 - 1687) Nature morte aux fleurs sur un entablement de pierre Huile sur toile, H. 50,3 cm; L. 37,2 cm Provenance: collection particulière Né à Paris en 1615, Jacques Samuel Bernard apprit peut-être les rudiments du métier avec son père, Noël Bernard, maître-peintre de religion protestante, avant d'être l'élève de Simon Vouet puis de Louis du Guernier. Celui-ci était alors réputé pour ses portraits et pour ses miniatures, et il transmit à son élève ces deux spécialités. Jacques Samuel Bernard excella par la suite dans l'art de la miniature, ce qui lui valu plusieurs commandes royales. Autour de 1650, sa renommée était bien établie. Le 1er février 1648, les fondateurs de l'Académie procédèrent à l'élection de douze artistes, auxquels on donna la qualité d'anciens ou de professeurs. Le même jour, ces artistes élargissaient leurs rangs en faisant entrer dix confrères, dont le rang fut designer part tirage au sort. Bernard fut le dixième et dernier de ces académiciens. Il est dit, dans les notes de la table alphabétique des peintres et graveurs de l'Académie, qu'il était un"homme estimé et chéri pour la candeur et l'honnêteté de ses mœurs, fort lié avec Mr Le Brun et l'un des promoteurs de l'Académie".En 1655, il fut élu professeur en remplacement de Charles Errard, lui-même nommé recteur. Il occupa ce poste jusqu'en 1674. Entre 1656 et 1658, il séjourna en Allemagne où il peignit et grava le portrait de Léopold-Guillaume, marquis de Bade. Il grava également, d'après Van Dyck, le portrait de Charles-Louis, comte Palatin du Rhin. Le 10 octobre 1681, Colbert ordonna à Charles le Brun d'exclure de l'Académie tous les peintres protestants. Jacques-Samuel Bernard faisait partie du groupe et il ne put la réintégrer que quatre ans plus tard, après avoir fait abjuration en l'église Saint Sulpice. Selon Mariette, le principal talent de Jacques Samuel Bernard était de peindre des portraits. Les biographes affirment même qu'il a peint plusieurs tableaux représentant des sièges et des batailles de Louis XIV. Mais une facette de son art est curieusement passée sous silence : la nature morte. Ce genre dut pourtant représenter une part importante de son activité. Plusieurs de ses natures mortes représentent le même sujet : des fleurs variées disposées dans de précieux vases posés sur des entablements de pierre. Son style, sobre et raffiné, rappelant les œuvres de l'école hollandaise, se situe entre celui, austère et méditatif, des peintres de la réalité et celui, plus coloré et fastueux des maîtres décorateurs de la génération de Jean-Baptiste Monnoyer (1636-1699) Notre tableau offre un très bel exemple de son art. L'artiste compose un ensemble harmonieux et parfaitement équilibré, faisant alterner des fleurs de couleurs rouge, bleue et blanche. Le bouquet, placé dans un vase en bronze doré posé sur un entablement de pierre, baigne dans une lumière diffuse qui fait ressortir le mouvement des tiges, des feuilles et leur texture délicate. Le tableau est peint avec toute la finesse et le réalisme qui caractérisent les natures mortes de cette époque et Jacques Samuel Bernard, miniaturiste de formation, se montre parfaitement à l'aise dans le traitement minutieux des détails des fleurs.
Prix : 16000 €
Artiste : Jacques-samuel Bernard (1615-1687)
Epoque : 17ème siècle
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 50,3 cm hors cadre
Largeur : 37,2 cm hors cadre
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie de Frise" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Natures Mortes, Louis XIV - Régence"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Galerie de Frise
Spécialiste Tableaux Anciens
Jacques-Samuel Bernard (1615-1687) - Nature morte aux fleurs
06 77 36 95 10


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form