objet vendu

Tableau Grande Huile Sur Toile "dante Rencontre Mathilda" Albert Pierre René Maignan

Tableau Grande Huile Sur Toile "dante Rencontre Mathilda" Albert Pierre René Maignan
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Tableau Grande Huile Sur Toile "dante Rencontre Mathilda" Albert Pierre René Maignan"
Albert Pierre René Maignan (1845-1908) Dante rencontre Mathilda. Passage numéro 14.
Huile sur toile d'après la divine Comédie de Dante Signé Lulu Lapierre d'après Albert Maignan.
Dimensions : H.130cm L.98cm
Pour la livraison merci de nous contacter.

CHANT VINGT-HUITIÈME
1. Désireux de reconnaître, au dedans et autour, la divine forêt épaisse et verdoyante qui, aux yeux, tempérait le jour nouveau,
2. Sans plus attendre je laissai le sentier, et lentement, lentement je pris par la campagne qui allait s’élevant, et d’où s’exhalait une suave senteur.
3. Un léger souffle, toujours le même, me frappait le front, pas plus qu’un doux vent;
4. Par lequel les rameaux agités se courbaient tous du côté où le saint mont projette sa première ombre:
5. Tant néanmoins ne s’inclinaient-ils, que les petits oiseaux cessassent d’exercer tous leurs arts sur les cimes;
6. Mais, avec des chants de joie, ils recueillaient les premiers souffles entre les feuilles, qui tenaient le bourdon dans leurs concerts.
7. Tel que celui qui se forme de rameau en rameau, dans la forêt de pins sur le rivage de Chiassi[1], quand le scirocco se déchaîne au dehors.
8. Déjà mes pas lents m’avaient porté si avant dans l’antique forêt, que je ne pouvais plus voir par où j’étais entré,
9. Quand voilà que d’aller plus loin m’empêcha un ruisseau dont, vers la gauche, les petites ondes ployaient l’herbe croissant sur ses bords.
10. Toutes les eaux ici les plus pures paraîtraient altérées par quelque mélange, près de celle-là, qui ne cache rien[2].
11. Quoiqu’un peu brune, elle coule sous l’ombre perpétuelle, qui jamais ne laisse pénétrer un rayon de Soleil ou de Lune.
12. J’arrêtai mes pieds, et des yeux je passai au delà du ruisseau, pour admirer la grande variété des frais mais[3].
[ 13. Là, comme apparaît subitement une chose qui, émerveillant, détourne de toute autre pensée, m’apparut
14. Une Dame[4]qui, seulette, allait chantant et cueillant çà et là les fleurs dont était diapré tout son chemin.
15. — O belle Dame qu’enflamment les rayons d’amour, si j’en crois la semblance qui d’ordinaire rend témoignage du cœur,
16. Qu’il te plaise, lui dis-je, t’approcher assez de ce ruisseau pour que j’entende ce que tu chantes.]

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Tableaux autre genre

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Antiquités à Suivre
Tableaux anciens - petits mobiliers , objets de vitrines du XVII /XXème .

Tableau Grande Huile Sur Toile "dante Rencontre Mathilda" Albert Pierre René Maignan
07 50 82 81 56


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form