Robe De Cérémonie Japonisante En Damas De Soie Paille Griffée Melle Tessier Circa 1895 flag

Robe De Cérémonie Japonisante En Damas De Soie Paille Griffée Melle Tessier Circa 1895
Agrandir les 9 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Robe De Cérémonie Japonisante En Damas De Soie Paille Griffée Melle Tessier Circa 1895"
Circa 1895/1905 France Robe de cérémonie nuptiale (?) en deux parties, jupe et corsage, de style japonisant datant de la Belle Epoque. Corsage baleiné à col haut et griffe à la ceinture tissée indiquant Mademoiselle Tessier St Etienne. Fond satin crème finement plissé de crêpe de soie jaune paille sur le buste. Eloquent travail de drapé, noué et bouillonné, en crêpe jaune paille sur les manches longues terminées par un volant de dentelle de coton crème. Riche plastron soulignant la silhouette, constitué de trois pattes en satin brodé de sequins blanc, or et argent. Festons de perles d’acier facettées et de dentelles sur les bords. Jupe à petit pouf en damas de soie jaune paille décoré de tiges ondulantes de fleurs de cerisiers en bouton. Un large ruban en satin jaune paille resserre la taille et accentue la ligne en S de cet ensemble raffiné de jeune fille. Très bon état de couleur et de conservation. Dimension: Equivalent taille 34 France. Extrait du Catalogue de l'exposition Falbalas, Portraits et Mode au Féminin 1850- 1930 - Musée d'Art de la Ville de Toulon - 2017: Les robes de mariée étaient souvent de couleur en France aux XVIIIe et XIXe siècle. En Provence notamment, les tonalités choisies dans les couches populaires sont sombres : généralement vert foncé ou vert-jaune. La jeune mariée utilise une toilette endimanchée parée d’un beau fichu, coiffe, tablier, et bijoux de famille en sortant nécessairement de l’ordinaire. Les matières utilisées sont les taffetas et soies façonnées, voire les lainages ou siamoises, les fausses soies, bourrettes ou popelines notamment en Arles. Les robes de mariée provençales peuvent être de couleur puce, caca d’oie, ramoneur, aubergine, grenat ou vert Empire. Les robes nuptiales claires, blanches ou crème correspondent à un rang social élevé et n’apparaissent véritablement qu’au début du XIXe siècle. La robe immaculée, blanche, ne se généralisera en France dans les classes populaires qu’au XXe siècle avec les progrès de la confection. Excellent état sauf le fond des appliques du bustier en faille légèrement fusé mais maintenu par les broderies appliquées. Ce défaut ne se remarque qu'avec une attention très soutenue. Sinon parfait état de structure.... Soie et crêpe mousseline en très bon état, ce qui n'est pas souvent le cas ! Plus d'infos:https://villa-rosemaine.com/bourse/pieces/robe-de-c\%C3\%A9r\%C3\%A9monie-japonisante-en-damas-de-soie-paille-griff\%C3\%A9e-melle-tessier-france
Prix : 1300 €
Epoque : 19ème siècle
Style : Art Nouveau
Etat : Très bon état

Matière : Soie
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Villa Rosemaine" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Vêtements Et Costumes Anciens, Art Nouveau"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Villa Rosemaine
costumes et textiles anciens
Robe De Cérémonie Japonisante En Damas De Soie Paille Griffée Melle Tessier Circa 1895
06 32 88 38 10


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form