objet vendu

Hyacinthe Rigaud (1659-1743) Atelier-portait D’une Dame De Qualité

Hyacinthe Rigaud (1659-1743) Atelier-portait D’une Dame De Qualité
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Hyacinthe Rigaud (1659-1743) Atelier-portait D’une Dame De Qualité"
Hyacinthe Rigaud (1659-1743) Atelier de-Portait d’une dame de qualité

Toile rentoilée de 81 cm par 65 cm

Cadre de 100 cm par 83 cm

Ecole française sous Louis XV vers 1730-1740, atelier de Yacinthe Rigaud (1659-1743)

Ce remarquable portrait a été réalisé dans les années 30 sous Louis XV. On y trouve comme dans de nombreuses œuvres de Rigaud de cette époque une vêture de velours bleu doublé de soie, une robe de brocart de soie aux reflets d’argent et bien entendu de la dentelle d’une grande finesse remarquablement rendue, comme le reste, par l’artiste.

Yacinthe Rigaud (1659-1743)

Hyacinthe Rigaud, né à Perpignan le 18 juillet 1659 et mort à Paris le 29 décembre 1743, est un peintre français, spécialisé dans le portrait. Né dans l'ancienne province de Catalogne (son vrai nom était en catalan Jacint Rigau-Ros i Serra), il fera la majorité de sa carrière à Paris. Remarqué par Louis XIV qu'il peint en un portrait désormais célèbre, Hyacinthe Rigaud devient très courtisé par toute la noblesse de France et d'Europe, tout en gardant une clientèle régionale et locale très fidèle.

Le jeune Hyacinthe Rigaud se perfectionne auprès de Paul Pezet à Montpellier à partir de 1673 (il copie alors les beaux modèles que comportait l'atelier), il fréquente également Ranc l'ancien puis gagnera Lyon quatre ans plus tard. C’est dans ces deux cités qu’il se familiarise avec la peinture flamande, hollandaise et italienne, celle des Rubens, Van Dyck, Rembrandt ou Titien, dont il collectionne plus tard les œuvres.

Arrivé à Paris en 1681, il obtient le prix de Rome en 1682, mais ne fait pas le voyage à Rome, sur les conseils de Charles Le Brun. Reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture dès 1700, il gravit tous les échelons de cette institution jusqu’à sa démission en 1735.

Selon l'écrivain d'art français Louis Hourticq, « Rigaud, en mourant, laisse une galerie de grands personnages avec lesquels notre imagination peuple maintenant la galerie des Glaces ; Rigaud est nécessaire à la gloire de Louis XIV et il participe à ce rayonnement d’un règne dont il a fixé la majesté. » Véritables « photographies », visages que Diderot qualifiait de « lettres de recommandation écrites dans une langue commune à tous les hommes ».

Les toiles de Rigaud peuplent aujourd’hui les plus grands musées du monde. Son œuvre est considérable, plus de 1500 connues à ce jour. L’artiste a pu compter sur un atelier riche de grands noms de la peinture donc Jean Ranc, Marc Nattier, Jean le Gros, Robert de Tournière…et bien d’autres (plus de trente durant toute la période).

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Tableaux portraits

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Galerie PhC
Tableaux anciens et modernes

Hyacinthe Rigaud (1659-1743) Atelier-portait D’une Dame De Qualité
+33 6 62 09 89 00


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form