Maure Au Turban - W Giesecke 1854 - 1917 flag

Maure Au Turban - W Giesecke 1854 - 1917
Agrandir les 9 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Maure Au Turban - W Giesecke 1854 - 1917"
École Autrichienne de sculpture orientaliste Dimensions
Hauteur : 57 cm
Largeur: 37 cm
Profondeur: 21 cm
Poids: 11,8 kg Signature
Sur l’épaule: GIESECKE Matériau
Buste en plâtre recouvert d’une pellicule de bronze à patine brune reposant sur un piédouche reposant lui-même sur un socle carré. Le buste est complet, aucun manque ni éclat.
Ce buste, de belles proportions, dégage une aura de jovialité très rafraichissante. La tête ceinte d’un chèche au drapé souple, notre Maure offre des traits burinés, finement ciselés, s’éclairant d’un sourire bien denté qui remonte ses pommettes illuminant son regard. Le nez légèrement épaté surmonte une moustache peu fournie. Qui était ce Maure? Un personnage inventé? Un caravanier rencontré dans quelque fondouk de Damas ou du Caire? Un marchand de café ou d’essence de rose? Un berger aperçu dans une oasis? Un chef de tribu? Quelle importance en réalité, rêvé ou réel, ce buste nous dévoile l’éclat d’un sourire, le pétillement de prunelles noires, et pour peu qu’à nos oreilles parvienne la mélodie lancinante de «Sur un Marché Persan» (Albert W. Ketelby), le charme opère et nous voilà transporté dans «le Pur Orient» de Goethe où l’on respirait «l’air pur des patriarches, au milieu des amours, des festins et des chants…» (Le Divan, 1813).
Wilhelm Giesecke (1854 - 1917) a produit plusieurs magnifiques bustes de maures ou femmes arabes, mais l’histoire ne semble pas avoir conservé d’autres renseignements sur ce sculpteur que ses dates de naissance et de mort, et sa nationalité autrichienne. Bien que l’Empire austro-hongrois n’ait, au 19ème siècle, aucune colonie hormis une légation à Tientsin (et seulement jusqu’en 1917), en Chine, cela n’a nullement empêché les artistes autrichiens de succomber à leur tour au grand courant orientaliste qui se développe alors, propulsant les artistes européens, loin de toutes considérations politiques, vers ces fascinants pays, lointains et exotiques, de l’Afrique, du Maghreb, du Proche-Orient, leur offrant de nouveaux horizons pour voyager et des sources d’inspiration inédites.
Ainsi que l’écrivait Victor Hugo, dans la première préface des Orientales, en janvier 1829, «(…) l’Orient, soit comme image, soit comme pensée, est devenu pour les intelligences autant que pour les imaginations, une sorte de préoccupation générale (…).»

POUR ALLER PLUS LOIN : www.lestresorsdegamaliel.com/sculptures/167-maure-au-turban-w-giesecke.html

COPYRIGHT Lestresorsdegamaliel.com
Prix : 1600 €
Artiste : W. Giesecke
Epoque : 19ème siècle
Etat : Très bon état

Matière : Plâtre recouvert de bronze
Largeur : 37
Hauteur : 57
Profondeur : 21
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Les Trésors de Gamaliel" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Sculptures Autres Matériaux, Orientaliste"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Les Trésors de Gamaliel
Bronzes d'édition & Peintures XIXème début XXème & Bijoux Anciens
Maure Au Turban - W Giesecke 1854 - 1917
06 38 91 53 60


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form