Aquarelle "Marie Antoinette et ses enfants " Vigée Lebrun flag

Aquarelle "Marie Antoinette et ses enfants " Vigée Lebrun
Agrandir les 5 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Aquarelle "Marie Antoinette et ses enfants " Vigée Lebrun"
Aquarelle sur papier début 19 ème représentant Marie Antoinette et ses enfants d'après l'oeuvre de Vigée Lebrun , dans un cadre en bois et stuc doré .
Dimensions à vue : 33x28 cm.

Travail d'aqualeriste d'une grande maîtrise et une qualité de réalisation très fine dans les détails.

Marie-Antoinette et ses enfants

Le 12 septembre 1785, la direction des Bâtiments du roi, sur ordre de Louis XVI, commanda à Élisabeth Louise Vigée Le Brun un grand portrait de la reine. La consigne était précise: le tableau, monumental, la représenterait dans son intérieur, en compagnie de ses enfants, garants de la continuité dynastique. Il devait restaurer l’image de Marie-Antoinette, lui rendre une respectabilité en l’exaltant dans son rôle de mère. L’esquisse préparatoire ayant reçu l’approbation du comte d’Angiviller puis du modèle, le Garde-Meuble livra, le 22 juillet 1786, le mobilier qui, placé dans le grand cabinet de la reine – actuel salon de la Paix –, devait servir de décor.
Réalisé d’après un dessin de François-Joseph Bélanger, le serre-bijoux, aux vantaux décorés des armoiries royales,« couvert en dehors de velours cramoisi orné de broderie en bosse d’or sur son pied de bois doré sculpté »(extrait de la vente du 30 septembre 1793, lot n° 2353), avait été fourni par les Menus-Plaisirs en 1770 ; hélas, même dans la pénombre, il constituait un malheureux écho à l’affaire du collier. À son sommet, sur un coussin fleurdelisé, une couronne rappelait l’auguste dignité des modèles. Un tapis de la Savonnerie, un coussin recouvert de brocart à fond bleu, utilisé à Versailles à partir de 1785, complétaient le décor. L’artiste termina les études de têtes au Trianon en août 1787.

Coiffée d’une toque empanachée d’une aigrette et de plumes d’autruche assortie à sa robe de velours rouge bordée de martre, la reine, en pied, de grandeur naturelle, tient sur ses genoux le duc de Normandie, Louis Charles, le plus jeune de ses fils. Marie-Thérèse Charlotte de France, dite Madame Royale, se blottit tendrement contre sa mère. Le premier dauphin, Louis Joseph Xavier François de France, arborant le ruban bleu et la plaque de l’ordre du Saint-Esprit, entrouvre le rideau d’une bercelonnette vide, allusion à la mort précoce de Sophie Hélène Béatrix, disparue à onze mois pendant l’exécution de l’œuvre. On a supposé un probable remaniement du tableau après le décès.
Prix : 2100 €
Epoque : 19ème siècle
Etat : Très bon état

Matière : Aquarelle sur papier
Longueur : avec cadre 49 cm
Largeur : avec cadre 43 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Antiquités à Suivre" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Aquarelles, Louis XVI - Directoire"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Antiquités à Suivre
Tableaux anciens - petits mobiliers , objets de vitrines du XVII /XXème .
Aquarelle "Marie Antoinette et ses enfants " Vigée Lebrun
07 50 82 81 56


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form