objet vendu

Charles Gleyre (1806- 1874) - Portrait d'Edmond Fournier 1856

Charles Gleyre (1806- 1874) - Portrait d'Edmond Fournier 1856
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Charles Gleyre (1806- 1874) - Portrait d'Edmond Fournier 1856 "
Portrait de grande qualité signé par le talentueux Charles Gleyre. La France n'a jusqu'à présent jamais consacré d'exposition monographique à Charles Gleyre. Pourtant, celui-ci occupe une place majeure dans la peinture académique à Paris au milieu du XIXe siècle. La perfection lisse de sa facture et ses sujets majoritairement mythologiques ont pu longtemps faire croire à un esthète froid, conventionnel et aveugle aux révolutions de son temps. Les recherches en histoire de l'art ont toutefois fait prendre conscience du rôle important de son atelier, dont sortirent tant Jean-Léon Gérôme que Claude Monet ou Fréderic Bazille. Musée D'Orsay Charles GLEYRE (1808-1874). Ecole suisse. « Portrait d’Edmond FOURNIER, cousin germain d’Edouard MANET, Lieutenant au 96e régiment d’infanterie tué à Sébastopol. » Grande huile sur toile (usures dues à un ancien cadre ovale), monogrammée C.G. Châssis annoté « Edmond Fournier, lieutenant au 96ème d’infanterie tué le 8 7bre à la prise de Sébastopol » « peint par C. GLEYRE 1856 » 117x90 cm Biographies : Né en 1832, Edmond Fournier fut frappé à mort dans une tranchée à Sébastopol le 8 septembre 1855. Il était le fils d’Edmond Fournier (1800-1865), officier d’artillerie et aide de camp du Duc de Montpensier, qui démissionna de ses fonctions après 1848 par attachement à la famille d’Orléans. Edmond Fournier était l’oncle maternel de Manet, et Edmond, qui portait le même prénom que son père, son cousin. La mort du jeune homme fut durement ressentie par Edouard Manet qui vint présenter ses condoléances à son oncle. Ce dernier, brouillé avec Manet Père, répondit au peintre : « Pontcelles le 1er octobre 1855, Je suis si malheureux et si triste, mon cher Edouard, que je crains de ne t’avoir exprimé assez vivement combien j’éprouve de reconnaissance pour la visite que tu nous as faite hier. Dans presque toutes ses lettres, mon pauvre Edmond nous parlait de toi et nous interrogeait sur tes travaux et tes succès. (…) » Charles Gleyre (1806-1874) Un des principaux artistes de l’école orientaliste. Suisse, il s’installe à Paris en 1838, il fut professeur à l’École des beaux-arts de 1843 à 1870. On compte parmi ses élèves : Whistler, Renoir, Bazille, Claude Monet, Sisley. Bibliographie : Antonin PROUST, « Edouard Manet, Souvenirs », Renouard, 1913. Provenance : Descendance d’Edmond Fournier. Dimensions : Longueur 90cm Largeur : 117cm sans cadre

Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Tableaux portraits

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter

Galerie William Diximus
Antiquaire au marché Biron

Charles Gleyre (1806- 1874) - Portrait d'Edmond Fournier 1856
06 26 70 73 13


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form