Gustave Max Stevens (1871-1946), huiles sur toile orientaliste, les ruines de Dougga en Tunisie flag

Gustave Max Stevens (1871-1946), huiles sur toile orientaliste, les ruines de Dougga en Tunisie
Agrandir les 6 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Gustave Max Stevens (1871-1946), huiles sur toile orientaliste, les ruines de Dougga en Tunisie"
Né à Saint-Josse-ten-Noode le 27 février 1871. Peintre de portraits, de paysages et de natures mortes, Gustave Max Stevens a également pratiqué la lithographie, le pastel. Il est l'élève de Jean-François Portaelsà l’école des Beaux-Arts deBruxellesà partir de 1886 et y reste quatre années en classe de peinture. Il étudie ensuite sous la direction deFernand Cormonà l’École des beaux-arts de Paris. Il co-fonda et présidaLe Sillon, mouvement artistique d'arts visuels, fondé en1893àBruxelles. Ce cercle sera à l’origine composé de jeunes artistes de l’Académie Bruxelloise qui voulaient faire contrepoids au néo-impressionnisme. Ils prônent un retourvers la riche tradition de la peinture réaliste flamande en privilégiant les effets de lumières. Ces peintres ont recours à une palette riche et de plus en plus lumineuses et affichent leur préférence pour l'utilisation d'épaisses couches de peinture dont l'application se rapproche plus du couteau à palette que du pinceau. Il exposa au premier Salon d’art idéaliste en 1896 et auSalon des artistes français. Il remporta une médaille de bronze à L’Exposition universellede Paris en 1900. Gustave Max Stevens peint notamment l'enfant et la fragilité de cet état et organise en 1905 une exposition sur le thème «L'Art et l'Enfant». Influencé d'abord par le mouvement despréraphaélites anglais, il évolue à la suite d'un voyage en Algérie et en Tunisie vers un style plus personnel proche de l'impressionnisme. Il est considéré comme un peintre de l’Art nouveaubelge et produisit aussi des œuvres orientalistes. Il contribua àL’Estampe moderne. Notre tableau représente les ruines romaines de Dougga en Tunisie avec une belle touche lumineuse et colorée. Il est présenté dans son cadre d’époque.
Prix : 650 €
Artiste : Gustave Max Stevens
Epoque : 19ème siècle
Etat : Parfait état

Matière : Huile sur toile
Largeur : 32 cm (hors cadre)
Hauteur : 47 cm (hors cadre)
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"DE BUSSCHERE - Paintings" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Orientalistes, Art Nouveau"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
DE BUSSCHERE - Paintings
Tableaux XIXe et XXe
Gustave Max Stevens (1871-1946), huiles sur toile orientaliste, les ruines de Dougga en Tunisie
+32 2 642 00 91


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form