Tapisserie Aubusson Portière Louis XV flag

Tapisserie Aubusson Portière Louis XV
Agrandir les 4 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Tapisserie Aubusson Portière Louis XV"
Charmante tapisserie d'Aubusson tissée en laine et soie au milieu de XVIIIe siècle. Le sujet étant un "le chasseur è l'arc ou Eros". Notre garantie commerciale. Une garantie de conformité aux descriptifs, aux couleurs, à son époque et son origine. La garantie que la tapisserie est propre, en bon état, doublée avec son système d’accrochage Velcro. L’engagement d’un remboursement intégrale avec le transport si la Tapisserie n’est pas conforme aux garanties citées ci-dessus. N’hésitez pas à consulter mon site et ses avis. Notre maison existe depuis plus de 25 ans. Éros est le dieu primordial de l’Amour et de la puissance créatrice dans la mythologie grecque. Le mot érotisme provient de Éros. À l'origine, Éros est représenté comme un être androgyne. La figure du jeune homme ailé apparaît à la fin du vie siècle av. J.-C. sur des vases attiques à figures rouges. Il n'est alors que rarement associé à Aphrodite et apparaît souvent sous de multiples instances ; parfois, l'un des Amours est nommé Himéros ou Pothos (désir). Sa représentation devient très populaire à partir de 490 av. J.-C. On le voit alors sur les vases, avec la lyre ou un lièvre — cadeau pédérastique par excellence — à la main, ou encore poursuivant un garçon. Par la suite, il est plus fréquemment associé avec Aphrodite et le monde des femmes, notamment sur les vases nuptiaux comme les lébétès gamikoi, les loutrophores ou encore les lékanis. Au reste, on recourt au blanc pour le représenter, de même que pour le corps des femmes. L'arc et le carquois sont des attributs habituels à partir du ive siècle av. J.-C. L'exemple le plus célèbre est sans doute la statue d’Éros bandant son arc, type attribué au sculpteur Lysippe. Ker-Xavier Roussel Vénus et l'Amour au bord de la mer (1908) musée d'Orsay. À partir de l'époque hellénistique, le type de l'Éros-enfant apparaît concurremment à celui de l'Éros-éphèbe. Dès cette époque, Éros perd sa signification religieuse pour devenir ornemental. À partir de la Renaissance, sa représentation est assimilée à celle des anges pour parvenir au type du putto. Véronèse, vers 1562, le personnifie en petit enfant, présenté avec son frère Antéros nouveau né, par leurs parents, Vénus et Mercure, à Jupiter. Ce tableau de 150 × 243 cm est conservé au Musée des Offices à Florence13. Son avatar romain, Cupidon, est souvent représenté sous les traits d'un jeune enfant espiègle, joufflu, avec deux petites ailes dans le dos et portant un arc, qui lui sert à décocher des flèches d'amour. On peut voir une statue supposée (à tort) le représenter sur la place Piccadilly Circus à Londres.
Prix : 3500 €
Epoque : 18ème siècle
Etat : Parfait état

Matière : Laine et soie
Largeur : 100
Hauteur : 250
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Jean Louis GOY" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tapisseries, Louis XV - Transition"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Jean Louis GOY
Tapisseries et Tapis anciens
Tapisserie Aubusson Portière Louis XV
04 90 27 16 41
06 03 90 21 60


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form