Horace Vernet (1789 - 1863) - Étude De Cheval flag

Horace Vernet (1789 - 1863) - Étude De Cheval
Agrandir les 5 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Horace Vernet (1789 - 1863) - Étude De Cheval"
Horace VERNET (Paris 1789 - 1863) Étude de cheval Huile sur toile marouflée sur carton, H. 32,5 cm ; L. 21,5 cm. Signé et daté 1857 Horace Vernet naît à bonne école. Fils de Carle Vernet, petit-fils de Joseph Vernet et de Jean-Michel Moreau, tous peintres et dessinateurs, il était impossible de passer à côté d'un talent aussi génétique. Le jeune Horace entre dans l'atelier de François-André Vincent à l'École des Beaux-Arts de Paris, tout en apprenant aux côtés de son père la peinture militaire dans laquelle il perdura. En 1812, seulement âgé de 23 ans, il obtient sa première médaille au Salon. C'est suite à cette reconnaissance que les premières commandes officielles affluèrent, par Gérôme Bonaparte, roi de Westphalie et l'impératrice Marie-Louise. Entre portraits et scènes de batailles, Vernet pris position du côté de l'Empire au point de prendre les armes en 1814. C'est certainement cette ferveur qui servi l'essor de sa carrière, qui l'emmena à la suite des armées jusqu'à la chute de l'Empire. Les libéraux de la famille d'Orléans suivirent cet élan par de nombreuses commandes à partir de 1820 jusqu'à la fin du règne de cette famille en 1848. Parmi ces œuvres, se trouve notamment le célèbre Louis-Philippe sortant par la grande grille de Versailles avec ses cinq fils qu'il réalisa à son retour d'Italie en 1837.
Durant cette longue période où il travailla pour les Orléans, Vernet devint Directeur de l'Académie de Rome à partir de 1829. C'est à ce moment qu'il agrandi son corpus paysagiste et qu'il séjourna en Algérie, pays qu'il affectionna particulièrement, au point d'acquérir une propriété dans le sud de la France où il retrouva les paysages et les parfums d'Afrique du Nord. Vernet travailla tout au long de sa carrière sur la base des esquisses. Aucune de ses œuvres n'est arrivée sur la toile sans avoir eu droit, au préalable, à ses figures esquissées à l'huile sur papier ou sur toile. Visages, arbres, corps, animaux étaient préparés avec soin pour optimiser le réalisme final. Notre toile, datée de 1857, illustre la partie avant d'un cheval, cabrant, en sueur et semblant se trouver au cœur d'une bataille. A cette date, la Guerre de Crimée fait rage sur les rives de la mer Noire. Vernet, malgré son âge avancé y séjourne quelques mois et représente des scènes anecdotiques des batailles, contrairement à son habitude des grandes scènes aux nombreux personnages. Cette esquisse provient-elle de Crimée ? Rapportée par Vernet, signée à son retour à Paris et dédicacée à un certain Grûnewald ? Nous pouvons comparer cette esquisse à un cheval cabré dans une composition datée de 1817 illustrant La bataille de Las Navas de Tolosaau début du XIIe siècle.
Prix : 4200 €
Artiste : Horace Vernet (1789-1863)
Epoque : 19ème siècle
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur toile
Longueur : 32,5 cm hors cadre
Largeur : 21,5 cm hors cadre
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Galerie de Frise" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Tableaux Autre Genre, Louis Philippe-Restauration-Charles X"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Galerie de Frise
Spécialiste Tableaux Anciens
Horace Vernet (1789 - 1863) - Étude De Cheval
06 77 36 95 10


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form